Economie et finance : les 3 points à surveiller en 2020

Mon argent

PERSPECTIVES - Quelles seront les conséquences du Brexit ? Quelle sera la politique des banques vis-à-vis des taux ? Quid de la croissance économique ? Autant de questions qui devraient animer l’actualité économique et financière tout au long de l’année 2020.

Alors que s’achève l’année 2019 et que débute l’année 2020, découvrez les trois éléments qui devraient continuer à peser sur les marchés financiers l’an prochain et qu’il conviendra donc de bien surveiller.

La croissance économique continuera-t-elle à ralentir ?

Toutes les statistiques économiques le démontrent, le ralentissement économique est une réalité et concerne, plus ou moins fortement, toutes les zones géographiques du globe. Les prévisions de bénéfices sont en berne, les indicateurs de confiance des ménages également, et la question que tout le monde se pose, tout en redoutant la réponse, est la suivante : le ralentissement économique ira-t-il jusqu’à la fin de cycle ?

Nous vivons la période d’expansion la plus longue de l’histoire depuis la seconde guerre mondiale, il serait donc logique qu’elle se termine prochainement et que l’on entre dans une période de récession. D’autant que l’inversion récente de la courbe des taux a tendance à valider ce scénario. 

Envie d’en savoir plus ? Retrouvez notre article Comprendre les cycles boursiers pour mieux investir

La politique des banques centrales restera-t-elle toujours aussi accommodantes ?

Les banques centrales devraient continuer à maintenir des taux très bas. La Réserve Fédérale américaine devrait même poursuivre la baisse des taux en 2020. Conséquence : les taux négatifs devraient s’installer dans le paysage financier, avec toutes les conséquences que cela implique pour le particulier : taux d’intérêt très faible pour les livrets bancaires et le fonds euros de l’assurance vie du côté des points négatifs mais aussi taux d’intérêt très faible des crédits immobiliers qui dopent le pouvoir d’achat immobilier des ménages. 

Lire aussi notre article Taux négatifs : comment placer son argent ? 

Toutefois, 2020 devrait marquer un tournant car les banques centrales pourraient bien demander aux États de prendre le relai pour que des mesures budgétaires succèdent aux politiques monétaires. Les pays pourraient bien reprendre le flambeau et consacrer une part non négligeable du budget de l’État pour agir sur la conjoncture. Reste à savoir quelle sera l’ampleur de cette relance budgétaire. L’exécutif pourrait bien procéder à des annonces en la matière. 

Quelles avancées pour les risques politiques comme le Brexit ou la guerre commerciale sino-américaine ?

Enfin, deux risques politiques majeurs ont pesé de tout leur poids cette année sur les marchés : l’interminable guerre commerciale sino-américaine et le Brexit sans fin. Un terme devrait être mis en 2020 à ces deux dossiers. 

La récente victoire électorale des Conservateurs menés par Boris Jonhson pourrait accélérer le processus de sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne. La récente trêve signée in extremis avant Noël par Trump et Xi Jinping pourrait bien augurer la signature d’un véritable accord commercial entre les États-Unis et la Chine pour 2020, ce qui soulagerait durablement les marchés financiers qui, depuis quelques mois déjà, vivent au rythme des annonces de taxes douanières que font peser les deux grandes puissances sur les importations mutuelles. Cependant, la compétition technologique et économique entre Chine et États-Unis est loin elle d’être finie. L’affaire reste à suivre !

Découvrez notre dossier Perspectives et opportunités de placement 2020.

Sur le même sujet

Et aussi