Mercato : en plus de Cavani, le PSG pourrait aussi perdre Icardi

Football

TRANSFERTS - Wanda Nara, épouse et agente de Mauro Icardi, a laissé entendre que le buteur argentin, prêté cette saison par l'Inter au PSG, pourrait rentrer en Italie l'été prochain.

Alors que le feuilleton footballistique de la chronique du mercato de 2020 impliquait jusqu'alors Edinson Cavani, meilleur buteur de l'histoire du PSG tombé en disgrâce et devenu remplaçant à six mois de la fin de son contrat, sur le thème de "partira-t-il cet hiver ou plutôt cet été ?" (ce sera plutôt cet été, à l'Atlético de Madrid, selon L'Equipe), voilà que celui qui avait été désigné comme son successeur à la pointe de l'attaque parisienne, Mauro Icardi, ressurgit brutalement dans le paysage pour nous offrir un rebondissement quelque peu inattendu.

Voir aussi

"Je ferai tout pour rester ici", avait en effet déclaré, le 4 novembre dernier, le buteur argentin, prêté cette saison par l'Inter avec une option d'achat à 70 millions d'euros que Paris avait bien l'intention de lever au regard de son intégration réussie et de ses statistiques déjà impressionnantes (14 buts en 17 matchs). Sauf que cela n'apparaît plus aussi évident aujourd'hui. Parce que Wanda Nara, son épouse et agente, très influente sur sa carrière jusqu'alors, est passée par là.

Lire aussi

Dans un entretien accordé ce mercredi à La Gazzetta dello Sport, elle s'attelle ainsi à entretenir le flou concernant l'avenir de son époux (et client) : "La décision lui appartient, mais il n'y a rien de certain. Il se débrouille très bien en France, je suis heureuse. Seulement, voyager entre Paris, Milan et Rome n'est pas toujours facile pour moi. C'est plus simple d'en parler que de le faire". Une référence directe à la difficulté posée par le déménagement en France du père de famille, alors que les enfants du couple restent scolarisés à Milan, tandis que Wanda Nara doit aussi se rendre régulièrement à Rome pour participer à des émissions de télé-réalité l'ayant rendue encore plus célèbre que son attaquant de mari. Et donc un appel du pied évident aux grosses écuries italiennes en vue du prochain mercato estival.

Sur le même sujet

Et aussi