Les objets connectés pour suivre votre enfant sans l'étouffer

RENTRÉE – Le retour à l’école s’est bien déroulé. Votre aîné vous demande un peu d’autonomie. Vous êtes partagés entre le laisser grandir et assurer sa sécurité. Alors, pour garder un œil sur ses mouvements sans être sur son dos, il y a désormais des solutions connectées à votre portée. Traceur GPS, montre ou smartphone restreint : à chacun sa préférence.

La rentrée, l’inquiétude de voir son enfant partir ou rentrer tout seul de l’école, vouloir savoir où il est en permanence… De nouvelles inquiétudes de parents du XXIe siècle, qui oscillent entre autonomie et sécurité de leurs bambins. Il faut alors trouver le bon compromis : surveiller l’enfant sans l’oppresser tout en étant rassuré et en sachant où il se trouve.

Pour remédier à cela, bon nombre de sociétés ont mis au point des traceurs GPS capables de vous avertir quand il est bien rentré ou s’il s’est éloigné d’un parcours prédéfini. La géolocalisation est au cœur de ces technologies embarquées. Elle a commencé avec des porte-clés ou des bippeurs à mettre dans les sacs à dos. Elle se peaufine désormais avec des montres plus élégantes pour les plus jeunes qu’ils pourront porter au poignet. Il faut généralement pour cela compter sur un abonnement mensuel en sus (entre 3,5 et 10 euros) pour pouvoir être averti en cas de souci, déterminer des zones de sécurité et suivre en temps réel l’enfant via son smartphone ou son ordinateur.

Des traceurs à glisser dans le cartable

Weenect Kids (69,99 € + abonnement à 3,50 €/mois) s’accroche ainsi tout simplement à un sac à dos ou à la ceinture. Il s’agit d’un traceur GPS dans un mini-boitier. Sa boussole intégrée et couplée à de la réalité augmentée permet au parent de localiser l’enfant plus aisément sur l’écran de son smartphone en temps réel mais aussi de définir une zone à ne pas quitter (Europe en roaming aussi). Weenect Kids dispose de multiples boutons latéraux à personnaliser (numéros de téléphone - 10 min d'appel/mois) ainsi qu’un bouton central SOS qui préviendra instantanément tous les contacts.

Pour déstresser les parents, la société française JeLocalise a ajouté une dimension supplémentaire à son traceur GPS avec également bouton SOS (79 €). Car son produit, qui se présente sous la forme d’une clé USB et se glisse dans n’importe quel sac, s’adapte à toutes les situations du quotidien, même les vacances à l’étranger. Il embarque une carte SIM multi-réseaux (moyennant un abonnement de 5,99 euros par mois) qui permet de géolocaliser l’enfant à tout moment et de le suivre même en Europe, aux Etats-Unis ou au Canada grâce au roaming intégré. Et tout cela, sans surcoût mensuel.

La montre, une solution discrète et sécurisée

Pour s’assurer que l’enfant utilise le traceur ou bien le rendre plus discret, il existe désormais des montres avec traceur intégré. JeLocalise.fr proposera d’ailleurs bientôt un modèle à 79 € reprenant toutes les fonctionnalités de son traceur, roaming compris. Comme les traceurs GPS, vous pouvez gérer depuis votre smartphone les mouvements et les contacts

Et si vous ne voulez pas encore céder à la tentation du smartphone, certaines montres embarquent des fonctionnalités de communication. Développée en France, Kiwip (149 €) n’est pas sans rappeler une Apple Watch que l’on aurait redessinée pour les plus jeunes : un design carré, un écran tactile, une puce GPS, une connexion Bluetooth, la possibilité d’enregistrer jusqu’à 40 contacts pour des appels et messages illimités en France et Europe proche (forfait mensuel à 9,99 €/mois ou libre opérateur !), un capteur de mouvements, un bouton SOS, etc. Le parent est averti par notification des mouvements de l’enfant. Mais Kiwip possède aussi d’autres vertus comme celle d’encourager l’enfant dans son autonomie, en l’incitant à faire du sport, partager avec ses amis (vous êtes avertis s’il ajoute un camarade à ses contacts). Et depuis l’appli, les parents peuvent gérer les personnes autorisées à contacter l’enfant sur sa montre, lui envoyer des messages écrits ou vocaux.

L’option appli de smartphone

Beaucoup de parents optent pour un smartphone, pensant ainsi être rassurés. Mais rare sont les enfants avant 12-13 ans qui s’en servent réellement correctement pour avertir leurs proches. Il vaut souvent mieux opter pour des formats simplifiés à travers des montres GPS avec liste de contacts préétablis. Si vous avez choisi l’option smartphone, il existe des application qui peuvent soulager les parents inquiets et transformer n’importe quel smartphone iOS ou Android en traceur GPS.

Pour 1,99 € par mois (iOS et Android), l’appli Family Tracker s’installe sur l’appareil de l’enfant et permet ainsi suivre ses mouvements depuis son propre smartphone (via l’appli Jelocalise Viewer), définir des périmètres où l’enfant est censé se trouver, etc.

Find My Kids-Footprints (gratuit sur iOS et Android) vous donnera les dernières positions en temps réel enregistrées grâce au GPS de leur smartphone. Vous recevez une alerte dès qu’il est rentré à la maison ou bien arrivé à l’école. Et vous êtes avertis également si son smartphone vient à manquer de batterie

Pour la très grande majorité de ces produits, la Cnil s’assure que toutes les données sont parfaitement gérées et chaque entreprise fait l’objet d’une déclaration. "Tous les 15 jours, les données sont effacées", nous explique Philippe Wojcik, fondateur de Jelocalise.fr et du traceur GPS.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal : la fleur faite aux non-vaccinés

Covid-19 : 525.527 cas positifs en 24 heures, nouveau record de contaminations en France

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 20 janvier

Covid-19 : la nouvelle hausse des contaminations en France provoquée par le BA.2, un sous-variant d'Omicron ?

EN DIRECT - Pass vaccinal : le Conseil constitutionnel valide l'essentiel du projet de loi