Le fait divers du jour : un suspect inculpé dans l'affaire du "triple meurtre de la lune bleue"

ETATS-UNIS – Un homme a été inculpé mardi pour le meurtre de sa mère et de ses deux demi-frères le 31 juillet, un soir de lune bleue. Si les enquêteurs ont évoqué un rite de sorcellerie qui aurait tourné à la tuerie, d'autres pistes sont envisagées par les enquêteurs.

Les faits remontent au 31 juillet mais le suspect n'a été inculpé que ce mardi. Il y a maintenant trois mois, les corps de trois membres d'une même famille sont retrouvés à leur domicile à Pensacola (Floride), rapporte les médias locaux. Il s'agit de la mère, Voncile Smith, âgée de 77 ans, et de deux de ses fils, Richard et John Smith, âgés respectivement de 49 et 47 ans. Selon les constatations effectuées sur les corps des victimes, ces dernières ont été frappées à coups de marteau et ont eu la gorge tranchée. En revanche, l'aîné des deux frères, un employé du ministère de la Sécurité intérieure, a également reçu une balle au niveau de l'oreille droite.

Au terme d'une longue investigation, en raison notamment du nombre très important de preuves médicolégales recueillies sur le lieu de la tuerie, Donald Wayne Hartung Sr., 58 ans, a été placé en garde à vue pour le meurtre de sa mère et de ses deux demi-frères.

Le mobile en question

Ce dernier avait été entendu par les enquêteurs juste après la découverte des corps. Sur la base de ses déclarations, le shérif David Morgan avait alors évoqué un rite de sorcellerie lié au phénomène de "lune bleue" qui s'était produit ce soir-là et qui aurait dégénéré. Aucune trace d'effraction n'a été relevée dans la maison et rien, notamment pas le contenu d'un coffre-fort se trouvant dans la villa, n'a été volé.

Depuis le début, le quinquagénaire était dans le collimateur de la police, a confirmé David Morgan mais ses services n'avaient pas de raison de s'inquiéter d'une éventuelle fuite du suspect et estimaient qu'il ne constituait pas une menace pour la communauté. Dans ce contexte, les enquêteurs ont privilégié l'accumulation de preuves plutôt qu'un dossier mal ficelé.

Néanmoins, si la piste d'une pratique occulte est toujours suivie par les policiers, ces derniers s'intéressent également à une histoire de dette concernant Donald Wayne Hartung pour laquelle il a engagé une procédure fin août. En outre, le meurtre pourrait être lié à Richard Smith, estime les policiers, qui n'ont pas fourni d'informations complémentaires.

LE FAIT DIVERS D'HIER >> Une candidate aux élections ukrainiennes rattrapée par une vidéo coquine

BESOIN D'ONDES POSITIVES ? >> Le petit cheval qui va à la rencontre des enfants malades

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euro : Emmanuel Macron et Angela Merkel mettent en garde contre le variant Delta

EN DIRECT - Affaire Jubillar : l'avocat de Cédric Jubillar met en garde contre "une erreur judiciaire"

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

Sommet États-Unis/Russie : le cadeau "Made in USA" de Joe Biden à Vladimir Poutine