Royaume-Uni : l’incroyable histoire de frères jumeaux tous deux nés à Londres mais expulsés vers des pays différents

International

EXPULSION - Actuellement en prison, deux frères jumeaux de parents étrangers, mais ayant grandi en Angleterre, ont été notifiés d'avis d'expulsion dans deux pays différents, où ils n'ont aucun parent proche. Leurs familles et leurs avocats dénoncent une erreur du ministère de l'Intérieur.

L'un est expulsé en République Dominicaine, l'autre à la Grenade dans les Caraïbes. Des jumeaux de 24 ans nés à Londres et n’ayant jamais quitté le Royaume-Uni ont reçu respectivement des avis d'expulsions vers différents pays où ils n’ont pas de parents proches.

Le quotidien britannique The Guardian (article en anglais) rapporte cette histoire surréaliste. Le premier frère, Darrell Roberts, a reçu un avis d’expulsion qui prévoit de l’envoyer en République dominicaine après une peine de prison, alors qu'il n’a aucun lien avec le pays. Le jeune homme pense que le ministère de l'Intérieur s'est trompé : son père est né à la Dominique, une autre île des Caraïbes. Son frère jumeau, Darren Roberts, a quant à lui été averti qu’il risquait d’être expulsé vers la Grenade – le pays où sa mère est née – lorsqu’il aura purgé sa propre peine de prison, selon son partenaire.

La famille et les avocats des jumeaux dénoncent une erreur de la part de la justice britannique. 

"Erreur" du ministère de l'Intérieur

Ayant perdu leur mère à 13 ans et avec un père vivant à l'étranger qui a coupé le contact avec eux, les jumeaux ont été élevés par les services sociaux à Londres. Aucun des parents n’avait la nationalité britannique.

Outre son avis d'expulsion, Darrell, qui purge actuellement une peine de six ans de prison, s’est vu offrir une subvention pour lui permettre de "rentrer chez lui" dans le cadre du programme de "retour facilité", avec un forfait de réintégration d’une valeur de 1 500 £ s’il accepte le rapatriement.

Darren, également en prison, a été notifié il y a six mois par le personnel pénitentiaire qu'il serait envoyé à la Grenade à la fin de sa peine. 

"La situation critique de Darrell et Darren met en évidence le racisme systémique qui s’est installé dans nos institutions en Grande-Bretagne…", a dénoncé la sœur cadette des jumeaux, d'autant que Darren est père d'un garçon de cinq ans, qui vit à Londres avec sa compagne. "Mes frères et sœurs et moi sommes leur famille immédiate la plus proche. Les retirer de leur maison reviendrait à les séparer de la seule famille qu’ils ont". L'avocat de Darrell Roberts a également réagi, dénonçant une erreur grossière du ministère de l’Intérieur. "Le responsable du ministère de l’Intérieur ne semble pas apprécier que la Dominique et la République dominicaine soient deux pays différents", dit-il.

Les enfants nés au Royaume-Uni sont éligibles à la citoyenneté mais il y a un processus de demande, avec des coûts attachés qui ont considérablement augmenté au cours des 20 dernières années. Le projet d’enregistrement des enfants en tant que citoyens britanniques a mis en évidence les problèmes rencontrés par les personnes nées au Royaume-Uni ou amenées ici en tant que jeunes enfants, mais dont les tuteurs n’ont pas demandé la citoyenneté pour eux. Ils ne peuvent pas demander de prêts universitaires et, s’ils commettent une infraction grave, ils risquent l’expulsion.

Sur le même sujet

Et aussi