L'Australie vue du ciel dévorée par les flammes : une création 3D et non une image satellite

A LA LOUPE - Une image 3D montrant les incendies qui ravagent l'Australie est largement relayée sur les réseaux sociaux depuis ce dimanche. Si elle se base sur les données de la NASA, il ne s'agit pas d'une image satellitaire, encore moins de la NASA, mais d'une création d'un motion-designer de Brisbane. Elle montre les incendies cumulées sur le mois de décembre.

C'est une image qui a déjà fait le tour de la planète : l'Australie vue du ciel, en proie à de nombreux foyers d'incendies couvrant tout le territoire ou presque. Emblématique de la situation catastrophique à laquelle fait face le pays depuis le mois de septembre, elle a cependant été perçue par de nombreux internautes comme une image satellitaire montrant l'île continent à un instant temps T. Une vision trompeuse.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Cette image est en réalité une création d'Anthony Hearsey, un photographe et motion designer basé à Brisbane en Australie. Comme il l'explique sur son compte Instagram, le jeune homme s'est bien appuyé sur les données de la NASA, plus spécifiquement sur le site FIRMS, spécialisé sur l'étude des incendies dans le monde. 

Plus qu'une représentation fidèle, il s'agit d'une modélisation montrant l'agrégation des incendies survenus entre le 5 décembre et le 5 janvier, soit sur un mois. "Ce sont toutes les zones qui ont été touchées par des feux de bush", indique-t-il. Et de préciser : "L'échelle est un peu exagérée à cause du rendu de la brillance. Il faut aussi noter que certaines zones ne brûlent plus", aujourd'hui. 

Comme l'indique le compte Twitter Fake Investigation, "plus les zones sont jaunes, plus les feux ont été nombreux/intenses durant cette période. C'est notamment le cas dans le Nord-est, et surtout le Sud-Est du pays." 

A l'inverse, sur le site FIRMS de la NASA, d'où sont tirées les données ayant servi à réaliser la modélisation 3D, plus les zones sont rouges, plus les incendies ont été nombreux.

La représentation ci-dessous regroupe l'ensemble des incendies survenus entre le 5 décembre et le 5 janvier. C'est à partir de cette carte qu'Anthony Hearsey a réalisé sa création.

Aujourd'hui, près de 80.000 km2 ont été ravagés dans tout le pays, soit une superficie presque équivalente à celle de l'île d'Irlande.

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12 cas d'infection par le variant Omicron désormais détectés en France

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Omicron : que sait-on de ce variant qui inquiète la planète ?

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?