Fête clandestine d'élèves policiers en plein confinement : Gérald Darmanin furieux

"INACCEPTABLE" - Alors qu'Emmanuel Macron venait d'annoncer un second confinement généralisé, des élèves de l'école de police de Nîmes ont organisé une fête dans l'enceinte de l'établissement. Gérald Darmanin prévient que les élèves seront exclus "si ce fait est avéré".

Les faits se sont déroulés dans la soirée du 28 octobre dernier, dans l'enceinte de l'école nationale de police de Nîmes. Alertés par des cris et de la musique semblant provenir de l'école, des policiers de la brigade cynophile décident de se rendre sur place et découvrent une centaine d'élèves, sur le stade et à ses alentours, participant à une fête clandestine. 

Toute l'info sur

Le 20h

Sur les vidéos de la soirée qui circulent sur les réseaux sociaux, on voit en effet de nombreux jeunes faisant la fête sur une chanson de plusieurs rappeurs réunis dans le collectif 13' Organisé, intitulée "Bande Organisée". Arrivés sur place, les policiers accueillis au son de "Ara, Ara" décident de sortir leur chien. Face à celui-ci, les jeunes se dispersent. 

Pour être respecté, il faut être respectable- Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur

Ce dimanche, Gérald Darmanin a réagi sur Twitter. "Des élèves de l’école de police de Nîmes auraient organisé une 'soirée clandestine' en plein confinement. Totalement inacceptable. Si ce fait est avéré, les élèves responsables ne seront pas dignes de porter l’uniforme et seront exclus. Pour être respecté il faut être respectable", a écrit le ministre de l'Intérieur.

Selon Midi Libre, une enquête interne a été ouverte, et des sanctions internes seraient envisagées.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

Au crépuscule de son mandat, Donald Trump s’apprête à accorder 100 grâces présidentielles

Jean-Pierre Bacri, le bougon préféré du cinéma français en cinq répliques cultes

Variants du coronavirus : le Haut Conseil de la santé publique déconseille certains masques en tissu

Didier Raoult a-t-il reconnu s'être trompé sur l'hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19 ?