"Majoration 100% confinement" : accusé de profiter de la situation, un électricien s'explique

Population

POLÉMIQUE - Une facture qui émeut. Un électricien a appliqué une majoration de 100% lors d'une intervention pour cause de confinement. La facture, partagée par les propriétaires du logement concerné, a suscité l'indignation de nombreux internautes. LCI a contacté l'artisan.

En demandant à un électricien d'intervenir pour une coupure de courant dans un de ses logements, Patrick ne s'attendait pas à une telle facture. L'artisan a appliqué une majoration à 100% pour cause de confinement, doublant ainsi le montant de sa prestation. Publiée sur Internet, la facture a été partagée plus de 21.000 fois en l'espace de quelques heures. LCI a contacté le propriétaire du logement et l'électricien. 

Lire aussi

"Nous voulons simplement prévenir nos amis de cette pratique"

"Je suis abasourdi que l'on puisse utiliser la situation de confinement." Patrick, retraité et propriétaire de plusieurs logements dans l'Hérault, n'en revient toujours pas. "Dans la nuit de samedi à dimanche, une locataire m'appelle en urgence : 'Les plombs ont sauté, il n'y a plus de courant chez moi.' Elle était paniquée et avait peur de perdre toutes ses courses faites pour elle et ses enfants." 

Après une rapide recherche sur Google, Patrick appelle le premier électricien intervenant 24/24 et 7/7 sur la commune de Béziers. Une fois sur place, l'artisan lui signale que la panne provient d'une prise défectueuse. L'électricien la sécurise - sans la changer - et informe du montant de la facture, 672 euros, que le propriétaire paie immédiatement via un paiement en ligne. 

C'est le lendemain, dimanche, que Patrick décide de partager sur son compte Facebook la facture de l'électricien. Les 672 euros comprennent l'intervention, 336 euros, ainsi qu'une majoration à 100% qui double le prix final. 

Patrick nous explique sa démarche. "Je ne demande pas le remboursement de la facture. Je l'ai payée. Mais je condamne le motif de la majoration. Je ne crois que l'on puisse profiter de la situation de confinement. Là, je peux prendre en charge ces frais, mais je sais que ma locataire, mère célibataire de deux enfants, n'aurait jamais pu payer une telle somme."

Le Biterrois juge l'attitude de l'électricien "immorale" et c'est pourquoi il a partagé la facture sur Facebook. "Nous voulons simplement informer nos amis de cette pratique, pour que cela n'arrive pas aux autres." 

Lire aussi

"Je prends des risques pour aller travailler"

Afin de mieux comprendre la situation, LCI a contacté l'artisan pointé du doigt, aujourd'hui au cœur de l'emballement des réseaux sociaux. D'après lui, la publication Facebook passe sous silence plusieurs éléments. "J'ai été contacté en pleine nuit ce week-end et je suis intervenu au plus vite pour rétablir le courant. La facture a été rédigée rapidement et le client en avait connaissance au moment de payer, je fais tout dans les règles." 

Pour lui, cette majoration est justifiée. "Nous sommes en période de confinement et la ville de Béziers est sous couvre-feu depuis samedi. J'ai dû prendre des précautions particulières car, en contact avec les clients, je peux attraper moi aussi le coronavirus et le transmettre à ma famille. Tous les artisans sont exposés. Je prends des risques pour aller travailler."  

Mais depuis la publication de la facture sur Facebook, l'électricien et son épouse sont harcelés par des appels et messages d'insultes. Il a dû fermer son site internet et a déposé plainte. "Maintenant mon email, mon téléphone et mes coordonnées bancaires circulent sur internet !"  

Lire aussi

"Une majoration 100% confinement, ça n'existe pas"

Une question se pose : un artisan peut-il appliquer une majoration de cette nature ? La réponse semble négative, si on en croit la Chambre des métiers et de l'artisanat de l'Hérault. "Une majoration 100% confinement, ça n'existe pas, explique l'organisme professionnel à LCI, car elles doivent toujours correspondre à un coût." 

En l'espèce, la Chambre nous précise que "l’électricien peut effectivement majorer sa prestation si le confinement entraîne des frais supplémentaires, comme l'achat de masques ou de gel par exemple, mais le confinement en tant que tel n'est pas un motif valable. D'autant que les électriciens font partie des professions qui peuvent continuer d'exercer, y compris pour les urgences durant le couvre-feu." 

"Cela ne reflète pas du tout l'esprit actuel des artisans de l'Hérault. Le prix de la baguette n'a pas augmenté à cause des nouvelles règles ! Cela doit être identique pour les autres métiers", tient à rappeler la Chambre.

Lire aussi

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

[Suite à la publication de cet article, un lecteur de LCI.FR nous a contacté. Facture à l'appui, elle assure que ce même électricien de l'Hérault lui a également appliqué une majoration de 100% pour le motif de confinement pour son intervention concernant un volet roulant électrique. Il nous indique son intention d'écrire à la Direction de la Concurrence de la Consommation et de la répression des Fraudes.]

Sur le même sujet

Et aussi