Virus mutant apparu au Royaume-Uni : un premier cas détecté en Italie

DIFFUSION - Le ministère de la Santé italien a indiqué ce dimanche qu'un patient contaminé par la variante du nouveau coronavirus qui touche le Royaume-Uni a été identifié auprès d'un hôpital de Rome.

L'annonce intervient quelques heures après celle portant sur la suspension des vols en provenance du Royaume-Uni, frappé par une nouvelle souche du coronavirus soupçonnée d'être plus contagieuse. L'Italie a détecté dimanche un premier cas de contamination par cette variante du Covid, a annoncé dans un communiqué diffusé dans la soirée le ministère de la Santé transalpin. L'hôpital militaire Celio de Rome a mis en évidence "le génome du virus SARS-CoV-2 provenant d'un sujet qui a été testé positif à la variante (du virus du Covid-19, ndlr) rencontrée ces dernières semaines en Grande-Bretagne", peut-on lire. Le patient identifié auprès de l'établissement de santé était rentré depuis peu du Royaume-Uni par avion, et lui et ses proches sont en isolement, selon la même source.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Baptisée "VUI 202012/01" (pour "Variant Under Investigation", variante en cours d'investigation), la nouvelle souche comprend plusieurs mutations et entraînerait selon les premières évaluations une contagiosité jusqu'à 70% plus accrue du nouveau coronavirus. Plus tôt ce dimanche, l'agence européenne de contrôle des maladies (ECDC), qui inclut une trentaine de pays dont les membres de l'UE et le Royaume-Uni, n'avait "pas exclu" que cette dernière circule en dehors du territoire britannique.  L'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait de son côté appelé ses membres en Europe à "renforcer leurs contrôles" du fait de la nouvelle variante du coronavirus circulant au Royaume-Uni, a indiqué dimanche sa branche européenne à l'AFP.

Test, antigénique ou moléculaire à effectuer

"Le Royaume-Uni a lancé une alerte concernant une nouvelle forme de Covid qui serait le résultat d'une mutation du virus. En tant que gouvernement, nous avons le devoir de protéger les Italiens et, pour cette raison (...), nous allons signer, avec le ministre de la Santé, un décret pour suspendre les vols avec la Grande-Bretagne", avait écrit dans la matinée Luigi Di Maio, ministre des Affaires étrangères, sur son compte Facebook.

"J'ai signé une nouvelle ordonnance qui bloque les vols au départ de la Grande-Bretagne et interdit l'entrée en Italie aux personnes y ayant séjourné au cours des 14 derniers jours", a déclaré dans l'après-midi dans un communiqué le ministre de la Santé Roberto Speranza. "Toute personne se trouvant déjà en Italie en provenance de ce territoire est tenue d'effectuer un test, antigénique ou moléculaire", a ajouté le ministre. "La variante de Covid récemment découverte à Londres est préoccupante et devra être approfondie par nos scientifiques. En attendant, nous choisissons la voie de la plus grande prudence", a conclu M. Speranza.

Lire aussi

Le texte de l'ordonnance, très bref, précise que la décision entre en vigueur à la date de son adoption, ce dimanche, mais sans donner l'heure, et qu'elle restera valable jusqu'au 6 janvier. Cette mesure intervient au lendemain de l'annonce par le Premier ministre britannique Boris Johnson d'un reconfinement de Londres, du sud-est de l'Angleterre et d'une partie de l'est, après la découverte d'une variante du Covid-19 dans ces zones. 

Sur le même sujet