L’eurodéputée Karima Delli blessée par du gaz lacrymogène sur la ZAD de Kolbsheim : José Bové raconte

INCIDENT - Un nouveau face à face entre forces de l'ordre opposants au projet de Grand Contournement Ouest de Strasbourg a eu lieu ce lundi soir. L'eurodéputée EELV, Karima Delli, venue prononcer un discours, a été sérieusement touchée par un jet de gaz lacrymogène. José Bové a dénoncé l'attitude des forces de l'ordre sur LCI

Une réaction "plus que disproportionné" a dénoncé José Bové sur LCI, après que sa collègue, Karima Delli a été aspergé de gaz lacrymogène par des forces de l'ordre. Les deux eurodéputés étaient venus ce lundi soir prononcer un discours au château de Kolbsheim (Bas-Rhin), non loin de la ZAD évacuée le matin même. Tous deux exprimaient leur soutien aux opposants au projet de Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO).


L'eurodéputé EELV ne comprend pas pourquoi les forces de l'ordre en sont arrivés là. Il nous explique "s'être clairement identifié", avec sa collègue et le maire de Kolbsheim. "On était descendu voir la situation, est-ce que des arbres avaient été abattus" lors de l'évacuation. Mais la "visite" a tourné court.

Karima Delli s'est retrouvée a terre, pendant plusieurs minutes et a montré des difficultés à respirer. "Une violence inacceptable" a tout de suite twitté José Bové et "invraisemblable" a-t-il rajouté au micro de LCI.


Il accuse le préfet de "passer en force alors qu'il y a encore des recours". "On tire, on discute après", regrette-t-il. Malgré les recours judiciaires, le concessionnaire Vinci a débuté les travaux de déboisement dès l'évacuation opérée.

En vidéo

GCO de Strasbourg : une vaste opération de gendarmerie pour évacuer la Zad du Moulin

La préfecture a réagi ce mardi matin par le biais d'un communiqué. "Vers 20h15, environ 150 manifestants se sont dirigés vers les parcelles évacuées le matin même, nécessitant l’intervention des gendarmes restés en sécurisation", explique le préfet. "Ces derniers ont alors fait usage d’une grenade lacrymogène à main pour tenir à distance les manifestants. Visées par des jets de projectiles, les forces de l'ordre ont ensuite fait usage à deux reprises de lacrymogènes par diffuseur afin d’assurer le retour au calme". Une version que réfute les opposants mobilisés ce soir là.

Une chose est sûre, le Grand contournement ouest divise. Ce GCO a pour objectif de créer une autoroute à péage de 24 kilomètres pour désengorger Strasbourg. Sa mise en service est programmée pour 2021.


Pour ses opposants, cette autoroute n'est pas la solution, ils estiment qu'elle va conduire à une hausse du trafic et notamment de passages de camions et ainsi à une hausse de la pollution. Selon eux, les constructions vont également conduire à la destruction de terres agricoles et de fôrets et à la mise en danger d’espèces protégées, dont le grand hamster d’Alsace.

Lancé dans les années 70, ce projet a été abandonné puis relancé à de nombreuses reprises. Le tout nouveau ministre de l'environnement, Jean-François De Rugy, a indiqué qu'il recevrait ce jeudi matin les opposants à ce projet. Une "bonne nouvelle", pour José Bové.

Outbrain
Outbrain

Sur le même sujet

Plus d'articles