Port du masque : qui peut l'enlever et qui doit le remettre avec l'extension du pass sanitaire ?

Dès ce mercredi 21 juillet 2021, dans les cinémas comme dans les autres lieux imposant un pass sanitaire, le port du masque ne sera plus obligatoire. C'est une bonne nouvelle pour le public, mais il y a des exceptions locales à cette nouvelle mesure.

Au CGR Cinémas par exemple, il a été décidé de maintenir l'obligation du port du masque. David Scantamburlo, le directeur marketing nous explique que demander à tout le monde de retirer le masque dès demain leur semble un petit peu précipité. "On a besoin du temps de la réflexion. On considère effectivement que le maintien du port du masque peut, dans un premier temps, rassurer nos spectateurs" a-t-il ajouté par la suite.

Toute l'info sur

Le 20h

Même décision au Parc Astérix. Même à l'extérieur, le public doit rester masqué, dans les fils d'attente comme sur les manèges. Comme l'explique Sébastien Retailleau, directeur général adjoint, les attractions sont les endroits où on émet le plus d'émotions. Ainsi, il leur est important que les gens conservent le masque. Et la contrainte est comprise par les visiteurs.

Pour le docteur Benjamin Davido, médecin infectiologue, la mesure est prématurée. Et pour cause, le pass sanitaire n'empêche pas les contaminations. D'ailleurs, le masque fait son retour en extérieur dans de plus en plus de départements. Depuis ce mardi matin, c'est le cas sur l'île de Ré, comme dans 44 communes de Charente-Maritime.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Covid-19 : confinement prolongé jusqu'au 4 octobre en Nouvelle-Calédonie

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

La mystérieuse disparition d'une jeune instagrameuse met les Etats-Unis en émoi

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants