Agressifs, sans-gênes, imprudents... les Français admettent leurs mauvaises habitudes au volant

Automobile
SUR LA ROUTE - Les automobilistes tricolores sont très mal considérés par leurs homologues européens, selon un sondage mené dans douze pays du Vieux continent. Ils sont souvent classés en troisième position des pires conducteurs, notamment en raison de leur manque de courtoisie et de leurs stationnements aléatoires. Et eux-mêmes admettent volontiers leurs mauvaises habitudes !

En voiture, les Français ont encore du chemin à faire. Ils ne brillent ni par leur courtoisie, ni par leur prudence, ni par leur respect des règles du stationnement. Sur ces différents aspects de la conduite, les automobilistes tricolores sont perçus comme parmi les pires d'Europe, selon une étude réalisée dans douze pays européens par YouGov pour le compte du groupe EasyPark, spécialiste de la gestion des places de stationnement. 


A ce triste jeu, les conducteurs italiens restent cependant les champions toutes catégories confondues, suivis de près par les Espagnols, parfois les Slovènes, et surtout les Français donc. Ces derniers arrivent en effet rarement à échapper au podium. L'appréciation varie cependant légèrement selon la nationalité des personnes interrogées. 

L'agressivité semble, hélas, être récurrente chez les conducteurs français, notamment en Ile-de-France et en région Paca. Sur ce point, ils occupent la deuxième position, aux yeux des Belges, des Néerlandais et des Suédois et la troisième selon les Finlandais, les Autrichiens et les Norvégiens. Visiblement durs avec eux-mêmes, les Français se perçoivent d'ailleurs carrément comme les Européens les plus agressifs au volant.   

Peu disciplinés au moment de se garer

Le respect des réglementations du stationnement ne semble pas non plus être le fort des automobilistes de l'Hexagone. Ils sont les pires du panel quand il s'agit de se garer sans gêner les autres usagers de la route, du point de vue des Néerlandais, des Allemands et des Belges. Aux yeux des Suédois et des Autrichiens, les Français sont malgré tout surpassés par les Italiens dans ce domaine. Les conducteurs tricolores reconnaissent être très peu disciplinés mais tout de même un peu moins négligents que leurs homologues transalpins.

En vidéo

Sécurité routière : attention aux piétons !

Quant à leur façon de conduire en général, les Français sont perçus comme de piètres conducteurs par leurs voisins européens. Ils sont souvent classés en troisième position, en particulier par les Néerlandais, les Allemands, les Espagnols, les Italiens et les Autrichiens. Les Belges font encore une fois preuve de dureté à l'égard des Français, les hissant à la deuxième place des plus mauvais conducteurs. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter