Prime à la conversion des véhicules polluants : l'Etat compte sur les constructeurs

Automobile

Toute L'info sur

LE WE 20H

COMPENSATION - Le gouvernement veut faire participer les constructeurs au financement des primes à la conversion dès 2019.

Le Premier ministre Edouard Philippe a souligné qu'en parallèle de la hausse des taxes, qui soulève la grogne des automobilistes, l'Etat propose des aides pour changer de voiture. Il s'agit des fameuses primes à la conversion. Leurs demandes affluent tellement que l'administration se retrouve saturée ces derniers mois. De plus, elles coûtent cher à l'État qui souhaite tout de même les doubler. 220.000 primes à la conversion ont été versées en un an pour acheter un véhicule plus propre en laissant son ancien. Par exemple, le propriétaire d'un diesel d'une vingtaine d'années recevra 1000 euros en achetant un véhicule moins polluant. Un particulier non-imposable avec un diesel datant d'avant 2006 pourra bénéficier de 2500 euros s'il se met en quête d'un véhicule électrique.

L'Etat, qui commence à sentir la facture, souhaiterait la doubler, toutefois sans dépenser un sou supplémentaire. L'idée : en faire supporter le coût aux constructeurs. Mais pour l'instant, seul PSA et Toyota ont révélé le montant qu'ils seraient prêts à verser : 2000 euros pour le premier, entre 500 et 1000 pour le second. Mais cette apparente bonne volonté se heurte aux calculs des constructeurs, dont certains pourraient profiter pour limiter leurs opérations commerciales, ou limiter le doublement de cette prime aux seuls véhicules neufs... ou aux seuls véhicules d'occasion.


Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 03/11/2018 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 3 novembre 2018 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Lire et commenter