Les pneus neige bientôt obligatoires dans les zones montagneuses ?

Les pneus neige bientôt obligatoires dans les zones montagneuses ?

Automobile
DirectLCI
CHANGEMENT - Un décret devrait bientôt être promulgué dans le but de rendre obligatoire les pneus neige dans les zones montagneuses entre le 1er novembre et le 31 mars, à partir de l'hiver 2019-2020. 46 départements français devraient être concernés par cette obligation.

Un nouveau décret devrait bientôt rendre obligatoire les pneus hiver dans les zones montagneuses françaises pour des raisons de sécurité routière. "Le projet de texte actuellement au Conseil d'Etat doit ensuite être soumis à la consultation de diverses instances", indique le ministère de l'Intérieur à LCI, tout en précisant que "l'entrée en vigueur de cette mesure est prévue pour l'hiver 2019-2020". 


Ainsi, dans un peu plus d'un an, il sera impossible de circuler dans ces fameuses zones sans être équipé de pneus neige. La période d'application de cette obligation serait fixée entre le 1er novembre et le 31 mars chaque année.


En cas d'application, la France emboîterait le pas de plusieurs pays européens qui ont rendus obligatoire ces pneus hiver, à savoir l'Autriche, l'Allemagne, l'Estonie ou encore la Finlande. En tout, près de 46 départements, dont la Savoie et la Haute-Savoie, devraient être concernés par l'obligation. Ces derniers mois, le président du Conseil départemental de la Charente-Maritime Dominique Bussereau avait émis sur LCI l'idée de rendre obligatoire les pneus neige obligatoire.

En vidéo

REPLAY – Il veut rendre les pneus neige obligatoires : Dominique Bussereau, invité de la matinale du jeudi 1er mars 2018

"Il faut réfléchir (...) à avoir l'obligation, comme dans tous les pays européens qui nous entourent, d'avoir des pneus d'hiver que l'on installe au mois d'octobre, et qu'on enlève à la fin du mois de mars. (...) Je sais que c'est une dépense. C'est une piste sérieuse, mais elle a un coût pour les Français", avait déclaré l'ancien ministre des Transports avant d'ajouter : "On pourrait avoir du matériel qui soit mutualisé (...) entre départements quand il s'agit de routes départementales et au niveau de l'Etat quand il s'agit du réseau national."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter