Ile-de-France : les députés votent une nouvelle taxe sur les parkings, une augmentation des prix en vue

Ile-de-France : les députés votent une nouvelle taxe sur les parkings, une augmentation des prix en vue

Automobile
DirectLCI
TAXE - Les députés ont voté la mise en place d'une nouvelle taxe sur les parkings en Ile-de-France. Même si celle-ci ne s'applique qu'aux gestionnaires, les prix devraient augmenter pour les automobilistes. Le tout servira à financer le métro Grand Paris Express.

La mesure a été votée par les députés, le 20 décembre dernier. Selon nos confrères des Echos et du Figaro, qui relayent la nouvelle, une nouvelle taxe sur les parkings en Île-de-France sera instaurée dans le cadre du projet de loi de finances 2019. Les recettes générées devraient servir à financer le projet du Grand Paris Express et les constructions de nouvelles lignes de métro. 


Cet amendement, proposé par le député Les Républicains Gilles Carrez, fixe cette taxe à sept euros par an et par mètre carré. Le prix connaîtra une montée en puissance progressive jusqu'en 2022, indique par ailleurs Le Figaro. 

En vidéo

Hausse du prix du stationnement : les sociétés de parking profitent également de cette aubaine

Hausse des prix pour les automobilistes ?

La nouvelle ne réjouit guère les professionnels du stationnement. Ce sont en effet les gestionnaires qui devront s'acquitter de cette nouvelle taxe, et non pas directement les usagers. Mais, dans un communiqué commun, la Fédération nationale des métiers (FNMS) et le Conseil national des professions de l'automobile (CNPA) ont d'ores et déjà alerté sur une possible hausse des prix pour les consommateurs. 


Ils estiment qu'une "hausse significative" des tarifs est ainsi à prévoir pour les automobilistes clients des parkings Q-Park ou Indigo par exemple, à hauteur de 5 à 20% supplémentaires à Paris, et aux alentours de 30% dans les reste de l’Île-de-France. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter