La chronique de FX Pietri : carburants, hold-up à la pompe ?

Automobile
REPLAY - Dans sa chronique quotidienne de 12h42 sur LCI, François-Xavier Pietri s'intéresse ce mardi 25 septembre 2018 à la fiscalité des carburants : les taxes vont encore augmenter en 2019.

Les prix du carburant, c’est le poison lent du pouvoir d’achat pour le gouvernement : chaque fois qu’un des 32 millions d’automobilistes va faire son plein à la pompe, il maudit le Président, le Premier ministre, enfin quiconque représente l’Etat.

Il faut dire que les automobilistes n’en finissent pas de payer pour les choix écologiques du gouvernement : en un an, les prix du Sans Plomb 95 ont bondi de 16 %, et ceux du Gazole de 24 %.


Et ça n’est pas terminé : la fiscalité à la pompe va encore grimper l’an prochain. Pour le Sans plomb, en 2018, la hausse était de 3,9 centimes, elle sera encore de près de 3 centimes au 1er janvier prochain. Pour le Gazole : + 7,6 centimes en 2018 et encore plus 6,5 centimes l’an prochain.


Le problème, c’est que quand le gouvernement a fait ce choix de l’alignement par le haut de la fiscalité du diesel sur celle de l’essence, les prix était bas. Manque de chance, depuis ils ne cessent de progresser. En un an, le prix du baril de Brent est passé de 56 dollars le baril à plus de 81 dollars : ce qui fait 45,5 % de hausse. C’est considérable, et pour l’automobiliste : c’est double peine.


Et le problème, c’est que cela n’est pas terminé :  le plan sur la fiscalité écologique, il se déroule sur tout le quinquennat, le rééquilibrage du prix du gazole sur celui de l’essence, en augmentant les taxes des deux cotés, il se poursuit. Pour les 4 années qui arrivent, de 2019 à 2022, pour le SP, on a 11,6 centimes le litre en plus, ce qui fait que sur tout le quinquennat, la hausse fiscale sera de 15,5 centimes sur le litre de Sans Plomb. Pour le Gazole, c’est carrément le double : près de 23 centimes encore à venir en 4 ans, et 31 centimes sur le quinquennat. Donc le gouvernement n’a pas finit d’entendre parler des prix à la pompe.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Carburants : la colère des gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter