La hausse des prix des carburants a plombé le budget automobile 2018 des Français

Automobile
DirectLCI
ÉTUDE - Le budget automobile des Français dérape encore. La dernière étude de l’Automobile club association montre que les dépenses des automobilistes français ont de nouveau augmenté en 2018. La faute, essentiellement, à la hausse des prix des carburants.

Ce n’est pas vraiment une surprise : la voiture coûte de plus en plus cher. Une fois encore, les dépenses liées à l'usage de leur voiture ont augmenté en 2018 pour les conducteurs français. Selon la désormais traditionnelle étude de l’Automobile club association (ACA), cette hausse est, là encore sans surprise, due essentiellement à l’augmentation des prix des carburants, que ce soit l'essence ou le diesel.

En grande partie à l’origine de la colère des Gilets jaunes l’automne dernier, les prix à la pompe ont bel et bien sérieusement grimpé l’année dernière : 15% de hausse pour le super sans plomb et 22,5% pour le diesel. Les taxes prennent une part essentielle dans cette hausse puisqu'elles ont augmenté de 6% dans le cas du sans plomb et 12,9% du côté du diesel, soit 3 à 7 fois le niveau de l'inflation sur la même période. Au global, le sans plomb 95 est taxé à hauteur de 167% de son tarif au litre (soit plus de huit fois la TVA, fixée à 20%), 144% pour le gazole. Ainsi, en 2018, les automobilistes se sont acquittés de 74 milliards d'euros de taxes, dont 40 rien que sur les carburants. 

Cette taxation via les carburants représente un quart du budget total des automobilistes. Pour son étude, l’ACA se base sur cinq véhicules de base afin de comparer les prix et les coûts, ainsi que leur évolution. Ainsi, le rapport entre les taxes annuelles et le nombre de kilomètres parcourus démontre qu’une Peugeot 308 diesel coûte 1 euro tous les 7 kilomètres. Pour une Renault Clio essence, c’est 1 euro tous les 5 kilomètres. La Toyota Prius Hybride, elle, fait dépenser 1 euro tous les 6,5 kilomètres.

9476 euros par an pour une 308 diesel

Au-delà des prix à la pompe, tous les autres postes de dépense liés à l’automobile augmentent également d’après l'ACA : entretien (de 3,4% à 3,8% de hausse), garage-stationnement (+1,57%), péage (+1,36%), primes d’assurance (+2,5%)… Au final, en 2018, le budget total moyen (achat compris) d’une Renault Clio Essence représente 6833 euros par an, celui d’une Peugeot 308 diesel 9476€/an et celui d’une Dacia Logan diesel 4927€/an, soit respectivement 12,7% de plus qu’en 2017, +10,3% et +0,3%. La Logan, voiture low cost, coûte moins cher car elle dispose de beaucoup moins d’électronique ; elle est donc moins chère à entretenir.

Malgré l’annulation de la hausse des taxes sur les carburants pour 2019, annoncée par le président de la République en décembre dernier en pleine crise des Gilets jaunes, cette tendance continue à la hausse du budget de l’automobile devrait bel et bien se poursuivre cette année. Notamment à cause de l’entretien toujours plus complexe (et plus cher) de l’électronique des véhicules et des primes d’assurance.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter