Les véhicules les plus polluants interdits dans 79 communes du Grand Paris en juillet 2019

Automobile
POLLUTION - Les élus du Grand Paris ont voté ce lundi en faveur d'une interdiction des véhicules disposant d'une vignette Crit'Air 5. Les communes concernées doivent désormais prendre un arrêté municipal, selon Le parisien qui révèle l'information.

Mauvaise nouvelle pour les conducteurs franciliens de diesel. Les élus du Grand Paris ont voté pour une interdiction des véhicules disposant de la vignette Crit’Air 5 à partir de juillet 2019. Une mesure qui va impacter environ 700.000 voitures, selon Le Parisien.


Dans le détail, le conseil métropolitain a voté pour l’instauration d’une Zone à Faible Emission (ZFE) sur un territoire situé au sein du périmètre de l’A86. En clair : les véhicules ne pourront plus rentrer dans 79 communes, sur les 131 de la MGP (Métropole du Grand Paris).

En vidéo

Carburant : pourquoi aimons-nous le diesel ?

Une quinzaine de métropoles engagées

Cette interdiction ne sera qu’une première étape. Car en 2024, Paris et la MGP interdiront purement et simplement toutes les motorisations diesel. Et en 2030, ce sont tous les véhicules thermiques, essence et diesel, qui pourraient être concernés. Prochaine étape pour la ZFE : son adoption par chacune des 79 communes concernées, sous la forme d’un arrêté municipal.


Au-delà de cette expérimentation, une quinzaine de métropoles françaises les plus polluées (dont Marseille-Aix, Nice, Lyon ou Strasbourg) se sont engagées à mettre en place d'ici 2020 des zones à faibles émissions (ZFE) pour y restreindre la circulation des véhicules les plus polluants.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes ne s'éteint pas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter