Portées par le aides à l'achat, les ventes de voitures neuves redémarrent

L'entretien d'une voiture électrique coûte 30% moins cher qu'un véhicule thermique. Et le carburant est sa principale source d'économie. Mais cet argument ne suffit pourtant pas à convaincre tous les automobilistes.
Automobile

REPRISE - Stimulé par le renforcement des aides à l'achat, le marché de l'automobile reprend des couleurs. Il a progressé de 1,2% en juin 2020 par rapport à juin 2019, après avoir dégringolé de façon vertigineuse au printemps.

Après s'être effondré pendant le confinement, le secteur automobile renoue finalement avec la croissance. Il a en effet progressé de 1,2% en juin 2020 par rapport à juin 2019, selon les chiffres publiés ce mercredi 1er juillet par le Comité des constructeurs français d'automobiles. Cette reprise tranche avec la chute vertigineuse des immatriculations de voitures particulières neuves constatée au printemps. La mise à l'arrêt du commerce automobile du 17 mars au 11 mai avait en effet entraîné une baisse des ventes de 72% en mars, de 88,8% en avril et de 50,3% en mai, toujours par rapport à 12 mois plus tôt. 

Au total, quelque 233.818 nouveaux véhicules ont ainsi été mis sur les routes tricolores le mois dernier. Mais le rebond n'a pas profité dans les mêmes proportions aux différentes marques. Le groupe Renault (avec Dacia et Alpine) a ainsi vu ses livraisons augmenter en juin 2020 par rapport à juin 2019 (+6,5%), alors que PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) a subi une baisse sur un an (-9,1%). 

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

"On s’attend à un raz- de-marée" : comment Pôle emploi peut faire face à la vague de chômeurs ?

Cette embellie s'explique aussi par le succès des aides publiques pour acheter un véhicule plus propre. Afin de soutenir à la fois la filière professionnelle et le porte-monnaie  des particuliers, l'Etat a en effet renforcé la prime à la conversion (qui subventionne l'achat de véhicules neufs ou d'occasion mais relativement propres) et le bonus écologique pour les véhicules électriques. 

Alors qu'un quota de 200.000 nouvelles primes à la conversion a été fixé, entre 60.000 et 65.000 avaient déjà été accordées au 25 juin, selon les chiffres annoncés ce lundi par le Conseil national des professions de l'automobile. Selon les estimations des professionnels interrogés dans le reportage de TF1 en tête d'article,  à ce rythme, la limite pourrait être atteinte à la mi-août ou début septembre. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent