Assurance auto en hausse : les régions où elle coûte le plus et le moins cher

Une voiture accidentée / Photo d'illustration
Automobile

TARIFS - Les primes d'assurance automobile s'élèvent en moyenne à 632 euros, selon une étude publiée ce mardi, avec des écarts allant jusqu'à 160 euros d'une région à l'autre. Découvrez son coût moyen dans chacune d'elles.

La hausse a atteint en moyenne 12% en cinq ans. L'assurance automobile coûte en moyenne 632 euros par an, selon le baromètre du comparateur en ligne LeLynx.fr, effectué à partir d'un échantillon de 981.220 primes consultées en 2019 et publié ce mardi 9 juin. En détails : il faut compter en moyenne 715 euros pour une assurance tous risques et 528 euros pour une formule au tiers. 

Suivant une tendance de fond, les primes ont augmenté en moyenne de 2,9% en 2019.  Une majoration qui s'explique en partie par le fait que "les véhicules sont toujours plus équipés et onéreux à réparer en cas de sinistre", indique Amina Walter, la directrice générale déléguée de LeLynx.fr, tout en rappelant que le prix des pièces détachées à augmenté de 6,5% l'an dernier. 

Lire aussi

Derrière ces moyennes nationales, les écarts peuvent être énormes en fonction des régions. Différents facteurs, tels que l'accidentalité, le montant des réparations ou les catastrophes naturelles entrent en effet en compte, même si le gros de la prime reste calculé en fonction du profil du conducteur et de la valeur et la puissance de sa voiture. 

Au deux extrémités, les Franciliens paient ainsi en moyenne 160 euros de plus par an que les Bretons. Sans oublier qu'à l'intérieur d'une même région, les tarifs peuvent s'envoler dans certaines grandes villes comme Marseille, où la prime culmine à 808 euros en raison d'un nombre élevé de sinistres (vols et vandalisme) et d'un parc automobile récent.

Voici les tarifs moyens par région, du plus onéreux au moins cher : 

 • Ile-de-France : 697 euros (+ 2% sur un an), 

 • Provence-Alpes-Côte d'Azur : 677 euros (+3%), 

 • Auvergne-Rhône-Alpes : 639 euros (+4%), 

 • Hauts-de-France : 636 euros (+3%), 

 • Grand-Est : 611 euros (+3%), 

 • Normandie : 603 euros  (+4,5%), 

 • Centre-Val-de-Loire : 592 euros (+4%), 

 • Bourgogne-France-Comté : 589 euros (+3%), 

 • Occitanie : 580 euros (+3%), 

 • Nouvelle-Aquitaine : 568 euros (+4%), 

 • Pays-de-la-Loire : 552 euros  (+2%), 

 • Bretagne : 537 euros (+1,5%). 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent