Prix des carburants : l'essence et le diesel sont en (nette) baisse

Automobile
FLUCTUATIONS - A cinq jours du blocage des routes qui s’organise pour protester contre les prix des carburants, le diesel comme l'essence viennent de sérieusement baisser à la pompe, selon les moyennes hebdomadaires publiées ce lundi par le gouvernement. La corrélation de leur prix avec les cours du pétrole, lui-même en net recul, se confirme.

Moins 3 centimes pour le diesel et carrément moins 6 centimes pour l'essence ! La semaine dernière, les prix des carburants ont franchement reculé. C'est ce qui ressort des moyennes hebdomadaires publiées ce lundi après-midi par le ministère de la Transition écologique et solidaire. 


Le diesel (désormais appelé B7) coûtait ainsi en moyenne 1,4840 euro le litre, contre 1,5150 la semaine précédente (soit une baisse de précisément 3,10 centimes). Après cinq semaines au dessus de 1,5 euro (dont un pic à 1,531 la semaine du 5 au 12 octobre) , il retrouve ainsi son niveau de la semaine du 21 au 27 septembre quand il coûtait 1,4835 euro.


Le SP 95 (ou E10 selon la nouvelle dénomination) s'affichait pour sa part à 1,4765 le litre la semaine dernière à la pompe, contre 1,5353 la semaine précédente (soit une baisse de précisément 5,88 centimes). Un dégringolade qui confirme donc le recul engagé depuis quatre semaines, à un rythme toutefois plus contenu jusqu'ici. Même constat pour le SP98, qui se vendait la semaine dernière à 1,5473 euro dans les stations-services, contre 1,6027 il y a deux semaines (soit un recul de 5,54 centimes).

En vidéo

VIDÉO - On vous dit tout sur le prix du carburant

Le prix des carburants étant notamment corrélé au prix du pétrole, cette baisse peut s'expliquer par le recul de 17% du cours du Brent sur un mois. Le baril (159 litres) est en effet retombé à 72 dollars la semaine dernière (le 8 novembre) après avoir culminé à 86 dollars le 3 octobre. Reste à savoir si cette bonne nouvelle pour les automobilistes - très remontés contre la fiscalité du carburant - va suffire à désamorcer le projet de grande mobilisation pour bloquer les routes le 17 novembre.  


Les chiffres communiqués par le ministère ne sont que des moyennes. Cela n'empêche donc pas certains points de vente de pratiquer d'autres prix, plus ou moins élevés. Vous pouvez consulter ici notre carte interactive pour trouver la station la moins chère à côté de chez vous. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes ne s'éteint pas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter