Prix des carburants : 27% des actifs pourraient changer d'emploi pour travailler plus près de chez eux

Automobile
TRAJETS - La hausse des taxes sur l'essence et le diesel pourrait avoir des conséquences sur les aspirations des actifs. Selon un sondage publié ce lundi, 27% des personnes en poste seraient ainsi prêtes à changer de travail pour se rapprocher de leur domicile et 81% de celles qui recherchent un emploi pourraient être découragées de postuler loin de chez elles.

Alors que les taxes sur le carburant sont amenées à s'alourdir de nouveau en janvier, 79% des Français en poste (dont 90% en Ile-de-France) ont vu leur budget transport augmenter pour se rendre sur leur lieu de travail lors des douze derniers mois, selon une enquête YouGov pour le site d'emploi RegionsJob/ParisJob dévoilée ce lundi 19 novembre. A l'échelle nationale, ils sont même 24% à estimer qu'il a fortement augmenté. 


Pour certains actifs, la perception des prix à la pompe a un réel impact sur le quotidien et les aspirations professionnelles. Parmi ceux qui sont en poste, 27% disent par exemple qu'ils pourraient changer d'emploi pour travailler plus près de leur domicile. Parallèlement, ceux qui recherchent un emploi sont carrément 81% à déclarer qu'ils pourraient être découragés de postuler à une offre si elle est loin de chez eux.  

Face à ce constat des dépenses de transport en hausse, seules 16% des personnes en poste ont changé leur façon de se déplacer pour aller travailler (la proportion monte toutefois à 30% parmi les jeunes de 18 à 24 ans). Et elles sont encore moins nombreuses à avoir ressenti le soutien de leur employeur pour modifier leurs habitudes.


A leurs yeux, à peine 8% des entreprises ont mis en place des initiatives pour les aider et compenser cette hausse (primes, télétravail, participation à l'achat d'un vélo, incitation au covoiturage, etc).


Méthodologie : L'enquête YouGov pour RegionsJob a été réalisée en ligne,  les 8 et 9 novembre, sur 1002 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes ne s'éteint pas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter