Prix des carburants : l'essence toujours au plus haut depuis 2013, le diesel continue de grimper

Automobile

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

A LA POMPE - Déjà au plus haut depuis 2013, rien ne semble pouvoir arrêter le Super SP95. Après une augmentation d'une fraction de centime la semaine dernière, il s'affichait en moyenne à 1,5810 euro/l, selon les statistiques publiées ce lundi par le gouvernement. Le diesel s'est, lui aussi, légèrement renchéri mais à un rythme qui le tient encore à distance du pic de l'an dernier.

Pour un petit dixième de centime supplémentaire, le prix de l'essence bat un nouveau record récent. Le super sans plomb 95 s'affichait en effet à 1,5810 euro le litre la semaine dernière, selon les moyennes publiées ce lundi 13 mai par le ministère de la Transition écologique et solidaire. Ce carburant se vendait à la pompe à 1,5802 euro/l la dernière semaine d'avril comme la première de mai, un niveau jamais vu depuis le printemps 2013. Il faut en effet remonter à la première semaine d'avril 2013 - quand le Super SP 95 coûtait en moyenne 1,5968 euro/l - pour trouver des prix plus élevés qu'actuellement.

Lire aussi

Le diesel, proposé pour sa part en moyenne à 1,4809 euro/l la semaine dernière, a augmenté d'un tiers de centime sur sept jours. Il retrouve ainsi un niveau similaire à celui qui le caractérisait pendant la deuxième semaine de novembre 2018 (1,4840 euro/l). Même si son prix est marqué par une tendance à la hausse depuis le début de l'année, il ne semble pas encore près de rattraper le pic de début octobre, quand il caracolait en moyenne à 1,5331 euro/l, juste avant le début de la crise des Gilets jaunes.

Comme le montre le graphique ci-dessus, les courbes des prix des carburants suivent celle du cours du pétrole. Le baril de Brent (159 litres), qui sert de référence en Europe, était coté ce lundi à 72,5 dollars contre 50,4 dollars la semaine de Noël, soit une envolée de 35% en cinq mois. Plus précisément, l'or noir a évolué en dents de scie ces derniers jours : après avoir atteint 75,6 dollars le 24 avril, il a chuté à 69 dollars mardi avant de remonter tout récemment. Pour le moment, le pic à 86,7 dollars observé en octobre est donc encore tenu à distance.

Rappelons que les prix des carburants publiés par le gouvernement sont des moyennes. Ces statistiques n'empêchent pas les stations-services d'afficher leurs propres tarifs, plus élevés ou plus bas. Pour trouver le pompiste proposant les meilleurs prix à côté de chez vous, LCI vous propose de consulter ici sa carte interactive

Lire et commenter