Prix des carburants : la tendance s'inverse, l'essence comme le diesel en baisse

Automobile
À LA POMPE- Bonne nouvelle pour les automobilistes qui s'apprêtent à rejoindre (ou quitter) leur lieu de vacances. Le litre de diesel a perdu 1,38 centime en une semaine, selon les statistiques hebdomadaires du gouvernement. Même tendance pour le super SP95, en repli pour sa part de 1,22 centime.

C'est déjà ça de pris pour les automobilistes qui s'apprêtent à prendre la route pendant le pont de l'Assomption : le plein revient un peu moins cher qu'une semaine plus tôt. Les prix des carburants sont en effet repartis à la baisse, après avoir stagné ou légèrement augmenté en juillet, selon les moyennes hebdomadaires publiées ce lundi 12 août par le ministère de la Transition écologique et solidaire. 

Le litre de diesel s'affichait ainsi la semaine dernière en moyenne à 1,4155 euro (contre 1,4293 une semaine avant), soit un repli de 1,38 centime. Même constat pour l'essence : le litre de sans plomb 95 se vendait ainsi en moyenne à 1,5071 euro (contre 1,5193 euro une semaine plus tôt), soit une baisse de 1,22 centime ; celui du SP95-E10 à 1,4898 euro, soit 1,24 centime de moins ; celui du super SP98 à 1,5744 euro, soit un recul de 1,17 centime.

Les prix pratiqués à la pompe évoluent en fonction de différents facteurs : le cours du baril de pétrole, le taux de change euro-dollar, l'offre et la demande de produits pétroliers. Sans oublier les taxes prélevées par l'État, parmi lesquelles figure la Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), qui n'a pas varié depuis un an et demi. 


A noter que les prix des carburants communiqués par le gouvernement sont des moyennes. Elles n'empêchent absolument pas les pompistes de proposer les tarifs qu'ils souhaitent. Pour trouver la station la moins chère à côté de chez vous, vous pouvez consulter ici notre carte interactive.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter