Réalité virtuelle, construction, sensations : 7 choses à ne pas manquer au Mondial de l’Auto

Automobile
DirectLCI
SUIVEZ LE GUIDE – Depuis jeudi, le Mondial de l’Auto accueille les visiteurs au parc des Expositions de Paris pour dix jours d’innovations et d’expériences autour de l’automobile, qui fête ses 120 ans. Vitesse, réalité virtuelle, activités ludiques ou découvertes waouh : nous avons pisté de quoi animer votre visite.

Le Mondial de l’Auto, inclus désormais dans un événement plus large baptisé Paris Motor Show, a ouvert ses portes au public ce jeudi 4 octobre (jusqu'au dimanche 14). LCI a fait un tour au milieu des allées et des véhicules rutilants présentés pour vous débusquer ce qu’il ne faut pas manquer pour égayer votre visite cette année.

Avez-vous l’âme d’un pilote chez Andros ?

Andros, organisateur du célèbre Trophée du même nom, propose de l’immersion à ses visiteurs sur le hall 2.2, dédié à la mobilité. Avec une simulation en réalité virtuelle, accroché à un siège mouvant, chevauchant une moto pour un parcours façon jeu vidéo ou au volant d’une voiture de rallye, vous allez revivre les sensations des véritables as du volant qui s’élancent sur la piste glacée de l’épreuve.

FLUTR, la fin des embouteillages ?

Et si demain, vous n’aviez plus qu’à vous envoler pour éviter les embouteillages ? C’est le pari de FLUTR, une firme australo -allemande qui a mis au point un drone volant autonome et hybride. Il peut embarquer deux adultes (ou un adulte et trois enfants). 


Sa particularité ? Il dispose de quatre rotors multidirectionnels. Ils permettent de compenser plus facilement les mouvements de l’air et donc d’être plus efficace (il peut grimper jusqu’à 8.000 m d’altitude). Son autonomie mixte peut atteindre 700 km (ou 2h30 de vol). Flotr (qui rappelle le battement d’aile en anglais) ne nécessite pas de permis de pilotage et pourra se poser partout. Ses créateurs espèrent le commercialiser d’ici 2 ans, à 200.000 euros pièce.

Petronas attend les fous de vitesse

Vous voulez connaître les sensations de Lewis Hamilton au volant de sa monoplace McLaren ? Petronas Motorsport propose juste devant le Hall 1 l’expérience "F1 W09 EQ Power+" pour suivre le pilote de F1 anglais sur le circuit de Silverstone où se déroule chaque annnée le GP de Grande-Bretagne. Dix-huit personnes peuvent prendre place dans le module qui va proposer les sensations de vitesse ressenties par le quadruple champion du monde. Il va falloir avoir le cœur bien accroché !

Un tour en bus sans conducteur avec Navya

L’entreprise française balade les visiteurs à bord de son Autonom Shuttle, une navette sans conducteur pouvant transporter une douzaine de passagers. Il est possible d’embarquer au niveau du Hall 2 pour une promenade jusqu’au Hall 7, où se tient notamment Mondial Tech (jusqu'au 6 octobre seulement). Sur le Hall 1, vous pourrez aussi découvrir Autonom Cab, le taxi-robot de la firme lyonnaise à bord duquel nous avions pu monter à Las Vegas.

La Bugatti la plus improbable signée LEGO

Elle est cachée tout au fond du Pavillon 1, derrière le stand Renault, mais elle vaut le détour. Cette Bugatti Chiron a le bleu et le noir de l’original, un moteur qui vrombit, des phares qui s’allument. Mais elle est faite de plus d’un million de briques et accessoires LEGO. Il a fallu 13.000 heures de fabrication aux ingénieurs de la célèbre marque de jouets pour concevoir cette réplique. Une réplique qui roule véritablement jusqu’à 30 km/h… grâce à quelque 2.000 moteurs de la gamme LEGO Technic ! Même l’intérieur et le volant sont en briques.

Ça roule aussi pour Meccano

Spécialiste des constructions manuelles, la marque française s’invite aussi sur ce Mondial de l’auto pour fêter ses 120 ans (Hall 1). Sur son stand, elle clame son message haut et fort : inspirer les constructeurs et donner vie aux imaginations. Tous les visiteurs vont ainsi pouvoir participer à des ateliers afin de construire notamment une véritable moto Ducati, la même que conduisent les pilotes Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso, et admirer une reproduction à l’échelle d’une moto fabriquée intégralement avec les célèbres éléments de la firme calaisienne.

Eovolt

Les politiques publiques insistent pour que le vélo devienne un automatisme en ville. La société marseillaise Eovolt a doncc conçu un engin dans l’air du temps : électrique, léger et pliable. Il pèse 14 kg et dispose de 50 km d’autonomie. L’ingéniosité vient de la batterie qui se trouve dans la tige de la selle et peut donc être retirée pour être rechargée ou bien si on laisse le vélo accroché quelque part. Ce produit 100% français (les lignes de production sont à Bourges) a nécessité un an de développement. Sur le Hall 2.2, vous pourrez même le tester tout au long d’un parcours balisé.  Le prix de ce vélo : 1.190 €.

Voitures anciennes

Si DS, Peugeot ou encore Renault ont dévoilé leur vision du futur pour l'automobile, les voitures anciennes sont aussi à l'honneur sur le Mondial de l'Auto, avec notamment  une exposition de la Cité de l'Automobile de Mulhouse au fond du Hall 1 sur les véhicules des tout débuts.

MONDIAL DE L'AUTO - Du 4 au 14 octobre 2018 à Paris Expo, porte de Versailles

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter