Suppression des feux tricolores : comment se passe l’expérimentation à Paris ?

Automobile
DirectLCI
SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Supprimer les feux rouges à certains carrefours pour obliger automobilistes et piétons à faire davantage attention : cette expérimentation a lieu depuis plusieurs mois dans quelques villes de France, notamment à Paris.

Dans certaines rues limitées à 30 km/h où le trafic n'est pas dense, des mairies ont décidé de responsabiliser les automobilistes et les piétons en neutralisant les feux rouges. Selon elles, l'absence de feux inciterait à la prudence et réduirait les accidents, tout en limitant les nuisances sonores liées au redémarrage des voitures. Cette expérimentation a notamment été lancée il y a plusieurs mois à Niort, à Rouen ou encore à Paris. 


Dans la capitale, elle a eu lieu dans le 14e arrondissement, dans la rue Losserand, traversée par plusieurs carrefours. Depuis un an et demi, la mairie a donc recouvert les feux tricolores de bâches. Et le moins que l’on puisse dire, même si certains saluent l’initiative, c’est que la mesure ne convient pas à tous les habitants du quartier. Certains se plaignent notamment des risques encourus par les enfants et les mal-voyants. 

Parmi les grandes villes, Bordeaux souhaite retirer ses feux tricolores de 300 carrefours d'ici à 2022.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter