Toyota : 2,4 millions de voitures hybrides rappelées au niveau mondial, 38.000 en France

Toyota : 2,4 millions de voitures hybrides rappelées au niveau mondial, 38.000 en France

Automobile
DirectLCI
CONSO - Un mois après avoir rappelé plus d'un million de voitures hybrides, Toyota annonce un nouveau rappel. Le constructeur japonais a convoqué les propriétaires de 2,43 millions de véhicules de cette technologie à double motorisation essence-électricité. Un problème de fonctionnement pourrait causer des accidents.

Nouveau coup dur pour la marque japonaise. A peine un mois après un premier rappel de véhicules hybrides, Toyota vient de rappeler 2,43 millions de voitures supplémentaires. L'entreprise évoque un problème de fonctionnement du système hybride qui peut entraîner un risque d'accident.


En temps normal, en cas de dysfonctionnement, l'automobiliste est alerté par différents témoins lumineux et un message d'avertissement sur le tableau de bord. Il est alors invité à ralentir et de se garer. Or "dans de très rares cas, le système hybride pourrait cesser de fonctionner au lieu de se mettre en mode de sécurité", explique le constructeur dans un communiqué. "Le véhicule perdrait de la puissance, jusqu'à l'arrêt", ce qui, en cas de vitesse élevée, pourrait "augmenter le risque d'accident".


Toyota a donc convoqué les propriétaires des véhicules concernés dans des garages de la marque pour effectuer au plus vite les réparations. Mais il se veut rassurant en assurant que très peu d'anomalies de ce type ont été apportées. Dans un document remis au ministère des Transports japonais, le constructeur avance trois cas et aucun accident en lien sur l'archipel.

Quels véhicules sont concernés ?

Les automobiles possiblement impactées sont des Prius et des Auris fabriquées entre octobre 2008 et novembre 2014. Sur les 2,43 millions de voitures concernées, 1,25 million se trouvent au Japon, 830.000 en Amérique du Nord, 290.000 en Europe - dont 38.000 en France -, 3.000 en Chine et 60.000 dans d'autres régions du monde. Ces mêmes véhicules étaient déjà impliqués dans de précédents rappels annoncés en 2014 et 2015.

Toyota, un des premiers groupes mondiaux du secteur, avait inauguré dans le scepticisme en 1997 le concept hybride, qui consiste à combiner un moteur classique à essence avec un autre moteur, électrique, alimenté par une batterie qui se recharge lorsque le véhicule roule, freine ou descend une côte. Le tout permet de réduire la consommation d'essence du véhicule. 


Désormais le constructeur commercialise 40 modèles différents de voitures hybrides, pour un total cumulé de 12 millions d'unités écoulées.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter