Assurance moins chère avec une caméra embarquée : "Cela incite les conducteurs à avoir un bon comportement"

Assurance moins chère avec une caméra embarquée : "Cela incite les conducteurs à avoir un bon comportement"
Automobile

Toute L'info sur

Le 20h

SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Accepteriez-vous d'installer une caméra embarquée dite "dashcam" dans votre voiture en échange d'une ristourne sur votre prime d'assurance ? Ce dispositif est déjà utilisé par 35.000 automobilistes dans l'Hexagone. Comment le système fonctionne-t-il concrètement ? Reportage.

Au Royaume-Uni, un million d'automobilistes sont déjà équipés d'une "dashcam". En France, ils sont seulement 35.000 pour l'instant.  Mais l'utilisation de ces "dashcams" se développe de plus en plus. L'appareil, qui peut être installé aussi bien sur le pare-brise avant que sur la lunette arrière, enregistre tous les mouvements du véhicule sur la route. 

Tant qu'il n'y a pas d'incident, les images sont supprimées au fur et à mesure. Mais le moindre choc déclenche une sauvegarde, même à l'arrêt. Et c'est imparable en cas de litige pour prouver que c'est l'autre conducteur qui est en tort.

Lire aussi

Une compagnie d'assurances va même jusqu'à offrir 10 à 15% de rabais aux conducteurs qui en sont équipés.  "Quelqu’un qui sait qu’il va être filmé pendant qu’il conduit va se dire : 'Mince, quelqu’un va potentiellement un jour regarder ces images. Et j’ai donc envie d’avoir un comportement bon sur la route, qui n’est pas agressif et pas imprudent", explique à TF1 Julien Gigoi,  directeur technique chez L'olivier Assurance, société spécialisée dans l'assurance auto en ligne.

Reste un bémol : l'aspect financier de la ristourne sur l'assurance incitera-t-il vraiment les automobilistes français, dont beaucoup sont réticents quant à l'utilisation possible des images, à adopter le système ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter