Sécurité routière : un tiers des dos d'âne seraient non-conformes

Sécurité routière : un tiers des dos d'âne seraient non-conformes
Automobile

Toute L'info sur

La Matinale

CRUARD REPORTER - Il y a davantage de dos d'âne que de ronds-points en France. Et pourtant, selon Autoplus, 37% d'entre eux ne suivent pas les normes imposées par la loi.

En France, il y a environ 400.000 dos d'âne ou ralentisseurs sur les routes. Leur mise en place suit de nombreuses règles très précises, validées par un décret signé par Edouard Balladur, alors Premier ministre, en 1994. Les deux principales : une hauteur ne dépassant pas dix centimètres et une installation dans une zone limitée à 30 km/h. Pourtant, selon une étude menée par Autoplus, 37% de ces "gendarmes couchés" sont non-conformes. 

Lire aussi

A Toulon, Thierry Modolo est un champion de la lutte contre les dos d'âne. Selon un avocat spécialiste en droit automobile, son association serait actuellement en mesure de gagner sa demande de suppression et de remise aux normes des dos d'âne non-conformes du département du Var. La jurisprudence lui en est favorable : les tribunaux administratifs ont déjà obligé des collectivités locales a supprimé un dos d'âne ne respectant pas le décret de 1994.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter