"Feux récompense" : un dispositif efficace mais entouré d'un flou juridique

"Feux récompense" : un dispositif efficace mais entouré d'un flou juridique

Certains dispositifs de la sécurité routière sont dans un flou juridique. C'est le cas notamment des "feux récompense" qui passent au vert ou au rouge en fonction de votre vitesse.

Grâce à leur radar, les signaux lumineux des "feux récompense" mesurent votre vitesse. C'est ce qui déterminera la couleur. En passant au vert, les feux récompensent les automobilistes qui lèvent le pied. Installé à Thionville (Moselle) depuis quatre ans, ce système a beaucoup changé les comportements. Ce dispositif coûte environ 30 000 euros. L'autre solution pour inviter à ralentir ce sont les ronds-points mais ils sont au moins cinq fois plus chers. Sur une avenue de la ville, ce feu comportemental est l'outil idéal.

Toute l'info sur

Le WE

L'existence des "feux récompense" n'a jamais été reconnue officiellement. Ils sont au bord de nos routes depuis 30 ans mais baignent toujours dans un flou juridique. En attendant une nouvelle réglementation, le gouvernement vient de demander aux communes de désactiver leurs "feux récompense". À Malling, les feux comportementaux viennent d'être installés et attendent leur mise en service. Marie-Rose Luzerne, maire de la ville, était loin de se douter que son dispositif était illégal. Le ministère de l'Intérieur assure qu'ils auront enfin un statut officiel dans quelques mois.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - L'exécutif veut "tout faire pour éviter un confinement national"

Qui sera vacciné et quand ? Les dates à connaître du calendrier vaccinal

Alexeï Navalny envoyé en colonie pénitentiaire : "Personne n'en sort indemne"

Dr Gérald Kierzek : "Il n'y a aucune démonstration scientifique qu'un confinement intermittent a une efficacité"

25 millions de Français partiellement reconfinés ? 20 départements en sursis jusqu'au 6 mars

Lire et commenter