Mariage de PSA et Fiat-Chrysler : quels changements pour les clients ?

Mariage de PSA et Fiat-Chrysler : quels changements pour les clients ?
Automobile

Toute L'info sur

Le 20h

FUSION - Un nouveau géant de l'automobile est né. PSA et Fiat-Chrysler ont décidé d'unir leurs forces. Découvrez ce que cela va changer concrètement pour les futurs acheteurs, mais aussi pour les salariés.

Les constructeurs automobiles français PSA et italo-américain Fiat-Chrysler ont signé mercredi "un accord de rapprochement engageant" en vue d'une fusion entre égaux de leurs activités "pour former le quatrième constructeur automobile mondial".   

La nouvelle entité, de plus de 400.000 salariés, affichera un chiffre d'affaires consolidé de près de 170 milliards d'euros et des ventes annuelles de 8,7 millions de véhicules, sous 14 marques au total, notamment Fiat, Alfa Romeo, Chrysler, Citroën, Dodge, DS, Jeep, Lancia, Maserati, Opel, Peugeot  ou Vauxhall. 

Lire aussi

Pourra-t-on acheter alors, par exemple, une Maserati chez un concessionnaire Peugeot ? A priori, non. Chaque marque gardera en effet son propre réseau de distribution, comme c'est déjà le cas actuellement chez PSA avec Peugeot et Citroën. Le rapprochement se fera en fait plutôt sous le capot.  Les clients de Fiat pourront bénéficier ainsi des moteurs électriques Peugeot. Ce qui permettra au constructeur italien de proposer des modèles électriques ou hybrides beaucoup plus rapidement qu'il n'aurait pu le faire sans ce mariage.

Enfin du côté des salariés, les syndicats demandent des garanties sur l'emploi. La direction de PSA s'est engagée à ce qu'il n'y ait aucune fermeture de site.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent