Mobilisés pour qu'elles continuent à rouler des mécaniques

Mobilisés pour qu'elles continuent à rouler des mécaniques

MUSÉE EN FRICHE - Dans les années 60, les frères Schlumpf ont installé leur collection de voitures dans l’une de leur filature. Une cité de l’auto, actuellement fermée pour cause de Covid, mais dont les pensionnaires ont toujours besoin de se dégourdir les roues.

Trois kilomètres d’allées désertes. Un peu triste pour Eric, Marius, Jean-Michel. Ils font partie des cinq à sept personnes à travailler dans la cité de l’automobile de Mulhouse, 10% des effectifs habituels. Pas un client depuis fin octobre 2020, pourtant l’activité doit se poursuivre : dépoussiérage ou lustrage des 430 véhicules et gonflage systématique des pneus.

Toute l'info sur

Le WE

Le musée, ce sont huit hectares de terrain et quatre hectares de bâtiment. Et un peu partout, une course contre le temps et ses ravages. À l’atelier, par exemple, il est impossible d’attendre pour cette Bugatti type 37 et ce circuit de refroidissement. Et puis, il faudrait être prêt à un retour du public à une date toujours indéterminée. Petits ou gros chantiers permanents et préservation obligatoire des bolides, proposés d’ordinaire en location sur l’autodrome. Cette Lamborghini Aventador et son moteur à 700 chevaux ont besoin de tourner pour éviter grippage et humidité. Mais derrière le volant, le responsable des animations regrette les échanges avec les visiteurs.

La fermeture a un côté positif. Découvrez la totalité de ce reportage dans la vidéo ci-dessus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

EN DIRECT - Tensions à Jérusalem, frappes sur la bande de Gaza : Washington condamne "une escalade inacceptable"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Gironde : un policier attaqué au couteau, l'assaillante est décédée

Mort de Michel Fourniret : "Il était incapable de donner des informations", réagit le père d'Estelle Mouzin

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.