VIDÉO - Pétrole VS taxes : essence ou diesel, comment se calcule le prix des carburants ?

Automobile

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

DÉCOMPOSITION - Entre la composante carbone, la TVA sur la matière première, la TICPE et la TVA... sur la TICPE, quel est le vrai poids de la fiscalité des carburants ? LCI a sorti sa calculette et vous détaille ce que comprend le prix d'un litre de diesel et d'essence.

Les prix à la pompe varient constamment. Il suffit que le cours du pétrole s'envole ou, au contraire, reflue (tensions internationales, jeu de l'offre et de la demande, ralentissement ou accélération de la production ou encore niveau des stocks) pour que les effets se fassent ressentir. Il existe effectivement une forte corrélation entre la cotation de l'or noir et les tarifs pratiqués dans les stations-service. 

Lire aussi

Pour autant, cette matière première représente bien moins de la moitié du prix final. L'ensemble des taxes qui viennent s'y greffer pèse en effet le plus lourd. Pour être précis, appuyons-nous sur les calculs effectués mi-septembre 2019 par l'Union française des industries pétrolières (Ufip). 

Le diesel taxé à 141%

Un litre de diesel vendu, par exemple 1,46 euro, se compose de trois éléments :

• Le pétrole raffiné = 47 cts = 32 % du prix de vente

À noter que le coût de transformation du pétrole brut ne représente qu'environ 2% à 3% du prix à la pompe. 

• La marge brute de distribution, incluant les coûts logistiques et la marge commerciale des pompistes = 14 cts = 9%

• Les différentes taxes = 85 cts = 59%

Le diesel hors taxes (60 cts = matière première + coûts et marge) représente donc 41% du prix total. Autrement dit, il est taxé à 141%.

L'essence taxée à 164%

Pour un litre de SP95, vendu par exemple 1,51 euro, les proportions ne sont pas les mêmes :

• Le pétrole raffiné = 42 cts = 28% du prix de vente

• La marge brute de distribution, incluant les coûts logistiques et la marge commerciale = 15 cts = 10%

• Les taxes = 94 cts = 62%

L'essence hors taxes (57 cts) représente 38% du prix à la pompe. Le produit est ainsi taxé à 166%.

Le détail des différentes taxes

Comme on peut le voir, les taxes et contributions qui s'appliquent aux différents carburants sont à la fois nombreuses et complexes. Voici ce qu'il en est, toujours pour nos deux exemples. 

• TVA sur la matière brute, marges comprises : le carburant est d'abord soumis à la taxe sur la valeur ajoutée au taux de 20%. Elle s'élève ainsi à 12 cts pour notre litre de diesel à 1,46 euro et à 11 cts pour le SP95 à 1,51 euro. A noter que cette TVA est liée au cours du pétrole brut, à la hausse comme à la baisse.

• TICPE : la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques s'applique ensuite. Fixée dans la loi de finances, elle reste constante sur une année. Quel que soit le prix du pétrole, elle s'élève ainsi pour 2019 à 59 cts par litre de diesel et à 68 cts par litre de SP95.  

Engagé il y  quelques années, le rapprochement des TICPE appliquées au diesel et à l'essence devait impliquer pour sa part chaque année des hausses à deux vitesses. Mais le gouvernement a gelé ces augmentations en 2019 (et fera très certainement de même en 2020) en réponse au mouvement social des Gilets jaunes débuté à l'automne 2018 alors que le prix du diesel rejoignait celui de l'essence. 

• TVA sur la TICPE : c'est la taxe ultime, la TICPE supporte sa propre TVA, qui devient alors un impôt sur l'impôt ! Elle s'élève actuellement à 12 cts pour un litre de diesel et à 14 cts pour un litre d'essence. En prenant aussi en compte la TVA sur le produit en lui-même, on arrive aujourd'hui à 24 cts pour le diesel et à un peu plus de 25 cts pour l'essence. 

À noter que lorsque les cours du pétrole sont bas, la TICPE pèse proportionnellement plus lourd car elle ne dépend donc pas du montant mais du volume. Et inversement, sans que les décisions du gouvernement ne jouent sur le résultat final.

En vidéo

Carburants : la taxe de trop ?

La libre concurrence entre pompistes

Et ce n'est pas tout. Dans nos exemples, nous parlions de moyennes. Il convient de préciser que, outre le prix du pétrole raffiné et les règles fiscales, la libre concurrence vient encore un peu changer la donne. La marge commerciale (comprise dans la marge brute de distribution évoquée plus haut) peut en effet considérablement varier d'une station-service à l'autre. 

Chaque pompiste fixe en effet ses prix comme il l'entend et les différences d'une pompe à l'autre peuvent atteindre plusieurs dizaines de centimes. Il peut donc être intéressant de comparer avant de faire le plein. C'est ce que nous vous proposons avec notre carte interactive.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter