PV : les grands excès de vitesse se multiplient depuis le début du confinement

PV : les grands excès de vitesse se multiplient depuis le début du confinement
Automobile

REPORTAGE - Les automobilistes qui prennent encore le volant ont tendance à rouler très vite depuis le début du confinement. Les forces de l'ordre procèdent à de nombreux retraits de permis.

C'est l'une des conséquences visibles du confinement. Depuis le 17 mars, les bouchons ont disparu des grandes villes et les routes sont clairsemées. Les automobilistes qui roulent encore sont tentés d'appuyer fort sur la pédale. Par exemple, sur l'A104, à hauteur de Chelles, en région parisienne, les policiers à moto ont intercepté ce mercredi une quinzaine de voitures en à peine 15 minutes.  

Comme il est impossible d'interpeller les nombreux contrevenants, les forces de l'ordre ont décidé au bout d'une heure de se concentrer uniquement sur ceux dépassant de plus de 60 km/h la vitesse autorisée. Et même avec ce seuil de tolérance pourtant très large, les PV pleuvent. En une heure, six permis de conduire ont ainsi été retirés. 

Lire aussi

Toute l'info sur

Le 13h

L'un des automobilistes en infraction ce jour-là roulait par exemple à 195 km/h au lieu de 90 km/h. Un grand excès de vitesse qui implique un retrait de permis. Pour expliquer cette imprudence, le confinement est en partie invoqué : "C'est le contexte , le stress, la pression", explique l'un des contrevenants aux équipes de TF1 dans le reportage en tête de cet article. "Je n'ai pas fait attention, il y a moins de monde qu'avant, ça permet de rouler plus vite sans s'en rendre compte", explique une autre conductrice. 

En un mois de confinement, le nombre d'excès de vitesse relevés équivaut ainsi aux quatre premiers mois d'une année normale. Dans le même temps, une forte diminution du nombre d'accidents est constatée, même si les blessures sont plus importantes. Car en roulant plus vite, le choc est plus grave. A l'échelle de la France, selon les derniers chiffres de la Sécurité routière, en mars, 154 personnes sont décédées sur les routes de France, soit 101 victimes de moins que l'année dernière. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent