Vous vendez ou achetez une voiture d'occasion ? Le nouveau site "Histovec" est fait pour vous

Automobile
DirectLCI
TRAÇABILITÉ - La Sécurité routière a officiellement lancé ce jeudi la version finalisée de sa plateforme retraçant l'historique des véhicules d'occasion. Baptisé Histovec, ce service gratuit (proposé en version bêta ces derniers mois) permet au propriétaire de transmettre des éléments clés à son acheteur potentiel.

La plateforme Histovec évitera bien souvent à ceux qui achètent une voiture d'occasion de se retrouver malgré eux avec une épave maquillée, un véhicule volé ou étant déjà passé entre de trop nombreuses mains. Le site, dont le nom est la contraction de "historique du véhicule", est tout à fait officiel puisqu'il a été élaboré au ministère de l'Intérieur. Accessible ces derniers mois dans une version bêta, l'interface est désormais officiellement lancée dans une version complète.


Ce service, absolument gratuit, permet de retracer tout l'historique des véhicules d'occasion. Son fonctionnement (largement décrit dans une chronique auto précédemment publiée sur LCI) repose sur le propriétaire qui souhaite vendre son automobile, son deux-roues ou encore son camion (y compris un poids-lourd). Il appartient en effet au vendeur de se connecter sur Histovec.interieur.gouv.fr grâce à son numéro de plaque d'immatriculation, son nom et des informations figurant sur sa carte grise. Il peut ensuite partager l'historique de son véhicule avec son acheteur potentiel, qui pourra à son tour y accéder via le site.  

Bientôt un numéro d'appel pour les anciennes plaques

Cet historique comporte les éléments clés pour se décider à acheter (ou non) un véhicule d'occasion. Concrètement, il relate les faits marquants relatifs à la vie du véhicule :


• date de sa première mise en circulation ; 

• changements successifs de propriétaire ;

• éventuels sinistres ayant donné lieu à une procédure VRC (pour "véhicule à réparation contrôlée par un expert en automobile") ;

• situation administrative du véhicule, c'est-à-dire gage, opposition ou vol ;

• caractéristiques techniques telles que marque, couleur, cylindrée, puissance en CV, vitesse du moteur, niveau sonore, critère de pollution notamment.


Nous avons testé sans souci Histovec ce vendredi. Voici ce que donne la partie "situation administrative".

A noter que Histovec ne peut pas remonter toutes les informations de certaines plaques d'immatriculation en raison de leur ancienneté. Une page blanche peut ainsi apparaître au lieu de l'historique complet pour les véhicules portant des plaques d'avant 2009. Un numéro d'appel destiné aux propriétaires concernés sera mis en place "prochainement", prévient la Sécurité routière.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter