Une combattante de MMA règle son compte à un homme qui se masturbait en la regardant sur la plage

Autres sports
HARCÈLEMENT - Pendant une séance photo sur une plage du Brésil, Joyce Vieira a remarqué un homme en train de se masturber à côté d'elle. La spécialiste des sports de combat a corrigé l'exhibitionniste après avoir tenté de dialoguer. Interpellé, il a été relâché après avoir nié les accusations.

Harcelée, en plein jour, au vu et au su de tous. Il y a quelques jours, Joyce Vieira, une boxeuse et combattante de MMA, a vécu une terrifiante mésaventure. La scène s'est produite à Cabo Frio, près de Rio de Janeiro, au Brésil. Alors qu'elle s'adonnait à une séance photo en maillot de bain sur la plage de Praia do Braga, la Brésilienne de 27 ans a surpris un individu, clairement sans gêne, en train de se masturber en regardant l'adepte des arts martiaux mixtes poser sensuellement devant l'objectif d'une amie.


"Lorsque je l'ai aperçu, il se trouvait au milieu du chemin, où passent beaucoup de gens, y compris des enfants. Son pantalon était abaissé et il était visiblement en érection. Il faisait des bruits et gémissait", raconte Joyce Vieira au quotidien local Folha de São Paulo. Incrédule face à cette scène, l'experte en jiu-jitsu brésilien et en muay thaï a sommé à l'homme de stopper son plaisir solitaire immédiatement. "Habituellement, les gens qui se font prendre de la sorte arrêtent et nient tout. Pas lui. Il a continué à se branler", ajoute-elle. L'exhibitionniste a même osé lui rétorquer : "Pourquoi ça ne te plaît pas ? Viens ici". 

L'agresseur libéré sans être mis en cause

Folle de rage et bien décidée à régler son compte à son agresseur, celle que l'on surnomme "Princess Fiona" s'est précipitée vers l'homme et lui a asséné quelques coups dont elle a le secret. "J'avais peur de trop le frapper", avoue-t-elle à la presse locale. C'est alors que l'homme a alors riposté en l'attaquant physiquement à son tour. "Son coup de poing m'a encore plus enragée. Je voulais le tuer mais je ne pouvais pas", poursuit la spécialiste de sports de combat, qui a porté plainte auprès de la police.

Le suspect, un dénommé Josenei Viana Ferreira, âgé de 27 ans, qui a pris la fuite après l'altercation, a finalement été interpellé avant d'être relâché. Arrêté pour "geste obscène", il a nié les accusations portées à son encontre. Il a justifié son comportement indécent en déclarant qu'il était en train d'uriner sur la plage. Avertie de la libération de son agresseur, Joyce Vieira a expliqué à la chaîne locale Balanço Geral se sentir "démunie". "C'est très étrange parce qu'il habite dans la même ville que moi et je pourrais le croiser n'importe où", indique-t-elle, précisant avoir reçu de très nombreux messages de soutien de femmes qui avaient vécu la même chose. "La punition pour ce type d'agression devrait être beaucoup plus sévère."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter