"Si on arrive à le faire, tout le monde peut le faire" : deux pros de la course à pied face à la passion des Français pour le jogging

"Si on arrive à le faire, tout le monde peut le faire" : deux pros de la course à pied face à la passion des Français pour le jogging
Autres sports

Toute L'info sur

Coronavirus : comment bien occuper son temps en période de confinement

ENGOUEMENT - En période de confinement, l'activité en extérieur reste autorisée, sous certaines conditions. Beaucoup de Français, décidés à ne pas rester chez eux, ont développé un intérêt pour le jogging. Une passion soudaine que nous avons interrogée avec deux spécialistes de la course à pied, Leslie Djhone et François Barrer.

"C'est tout le paradoxe français. Quand on peut faire du sport, on n'en fait pas. Et quand on nous demande de rester confiné, les gens se découvrent une passion soudaine pour le footing." Le constat est dressé par Leslie Djhone, ancien spécialiste du 400 m, recordman de France et co-détenteur du record du relais 4x400 m. Depuis l'allocution d'Emmanuel Macron lundi 16 mars, autorisant "un peu d'activité physique" pendant le huis clos imposé, à condition qu'elle soit pratiquée en solitaire, nombreux sont ceux à avoir interprété cette phrase comme une invitation à aller "faire un jogging". Sur les quais de Seine à Paris, sur la promenade des Anglais à Nice ou les quais de la Gironde à Bordeaux, les joggeurs se sont démultipliés. 

"Cela m'inspire un peu de colère", avoue à LCI François Barrer, spécialiste du 5000 m. "Je trouve cela un peu choquant qu'il y ait autant de monde dehors alors que le personnel hospitalier nous demande de ne pas sortir et le gouvernement aussi." Confiné chez lui, l'athlète professionnel milite pour "un confinement total et strict sans aucune autorisation inutile", comme il l'a écrit sur Twitter. "Quand je vois autant de monde sur les quais de Seine, je doute fortement que toutes ces personnes habitent à moins de 500 mètres et respectent la limite de deux kilomètres dans leurs sorties", ajoute-t-il, en référence à la distance maximum fixée par le ministre des Sports, qui a précisé les vraies règles du jogging, footing et running.

Bien qu'il pense "qu'on reverra la moitié de ces joggeurs dehors quand le confinement sera fini", Leslie Djhone nous assure toutefois qu'il comprend cet intérêt soudain pour la course à pied. "Pour certaines personnes, ce n'est pas du tout facile de rester enfermé toute la journée dans 40 à 50 m², et parfois avec des enfants à gérer", tempère le préparateur physique, qui a pris sous son aile plusieurs sportifs dont la cycliste sur piste Mathilde Gros. "Et vu que cela va durer, les gens se disent : 'Si je ne veux pas craquer d'ici là, il vaut mieux que je sorte'. C'est un moyen de s'évader et pouvoir souffler quelques minutes."

Lire aussi

Mieux on suivra le confinement, plus vite on ressortira- Leslie DJHONE, ancien athlète spécialiste du 400 m

Respectueux des recommandations, les athlètes privilégient le sport à domicile. "Je ne sors pas de chez moi. Je n'ai pas de tapis de course non plus", explique François Barrer, "donc je ne peux pas courir". Pour garder la forme, il a installé un home trainer dans son garage et un tapis pour faire du renforcement musculaire. "On s'adapte comme on peut. La majorité des sportifs professionnels font la même chose", poursuit-il. "Si on arrive à le faire, tout le monde peut le faire." Un message à destination des apprentis joggeurs, qui s'empressent d'enfiler leurs baskets et leur tenue de sport, pour sortir s'aérer la tête.

Bloqué chez lui, Leslie Djhone veut lui "monter l'exemple". "Tout se fait à la maison. Être enfermé, ce n'est jamais très agréable, surtout quand on voit qu'il fait beau dehors. Mais il existe des applications, des chaînes Youtube et des objets connectés pour faire pas mal d'exercices à domicile", détaille l'ancien athlète de haut niveau. "On essaie de respecter un maximum la règle qui a été donnée. Si le confinement a été imposé par les autorités, ce n'est pas pour rien. Mieux on le suivra, plus vite on ressortira."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent