Coronavirus : deux équipes cyclistes françaises resteront confinées dans leur hôtel d'Abu Dhabi jusqu'au 14 mars

Coronavirus : deux équipes cyclistes françaises resteront confinées dans leur hôtel d'Abu Dhabi jusqu'au 14 mars

QUARANTAINE - Le ministère de la Santé des Emirats arabes unis a annoncé six cas supplémentaires de nouveau coronavirus, "reliés" aux deux cas ayant motivé jeudi dernier l'interruption du Tour des Emirats.

Ils n'en peuvent plus mais, au moins, les voici désormais fixés. Confinés depuis six jours aux 2e et 4e étage de leur hôtel d'Abu Dhabi, le Crowne Plaza, sans aucune explication, trois formations cyclistes, deux Françaises, Cofidis et Groupama-FDJ, et une Russe, Gazprom, ont appris ce mercredi qu'ils resteront en quarantaine jusqu'au 14 mars. Une décision du ministère de la Santé émirati, qui a annoncé que six nouveaux cas de covid-19 avaient été diagnostiqués, directement "reliés" aux deux précédents cas suspectés, lesquels avaient entraîné l'annulation des deux dernières étapes du tour des Emirats jeudi dernier.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Lire aussi

Il s'agit de deux Russes, deux Italiens, un Allemand et un Colombien, sans que l'on sache s'il s'agit de coureurs ou de membres d'un staff, ni même de quelle(s) équipe(s) ils font partie. Une certitude : durant les dix prochains jours, tout ce petit monde continuera de vivre dans les mêmes conditions, sans possibilité de quitter leur étage, dans des chambres qui ne sont pas nettoyées, le personnel de l’hôtel se contentant de déposer devant les portes des plateaux repas improvisés, souvent à base de fast-food, et devant les ascenseurs des stocks de draps, serviettes et savons, pour que chacun vienne se servir.

"Tous les résultats de la deuxième batterie de tests médicaux de nos coureurs et membres du staff aux Emirats Arabes Unis sont négatifs. Mais plusieurs résultats positifs, qui ne concernent pas notre équipe, sont à déplorer au sein de notre hôtel", a officiellement réagi la formation Groupama-FDJ. Dont le leader, Arnaud Demare, s'est, lui, fendu du commentaire suivant : "Nous apprenons que des personnes positives au Coronavirus occupaient le même étage que nous. Nous comprenons 'un peu' mieux la situation même si nous sommes tous négatifs dans l’équipe et confrontés à de potentiels contaminés à cet étage.

Toujours en attente de vélos, 6e jour sans pouvoir s’entraîner. Cependant la priorité pour nous aujourd’hui n’est plus de reprendre une activité physique mais d’être isolés à un autre étage de l’hôtel."

De son côté, Thierry Vittu, dirigeant de l'équipe Cofidis, tente de faire contre mauvaise fortune bon cœur : "Désormais nous savons à quoi nous en tenir, et même si le confinement en chambre perdure, chacun va réussir à trouver occupations, distractions, activités..." L'un de ses coureurs, l'Australien Nathan Haas, ose, lui, même en rire : "On dirait bien que je vais passer mon anniversaire ici... Ça me va, mais seulement si j'arrive à me procurer un gâteau en forme de coronavirus."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "La démocratie l'a emporté" : Joe Biden officiellement investi président des États-Unis

EN DIRECT - Covid : 1.820 décès supplémentaires au Royaume-Uni, un record

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

La vitamine D protège-t-elle des formes graves du Covid-19 ?

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

Lire et commenter