Covid-19 : Paris-Roubaix annulé, pas de pavés cette année

L'édition 2020 de la "Reine des classiques" a été annulée en raison du coronavirus.
Autres sports

CYCLISME - Initialement prévue le 12 avril, puis reportée au 25 octobre prochain, en raison de la pandémie de coronavirus, l'édition 2020 de Paris-Roubaix a été définitivement annulée ce vendredi suite aux nouvelles restrictions sanitaires ordonnées.

"L'Enfer du Nord" n'a pas résisté au Covid. Dix jours après l'annonce de l'annulation de l'Amstel Gold Race, la classique ardennaise, c'est au tour de Paris-Roubaix de suivre le même chemin. Déprogrammée de sa date initiale, le 12 avril, la "Reine des classiques" cyclistes devait se courir le 25 octobre prochain après le report provoqué par le confinement en vigueur en France de la mi-mars à la mi-mai. 

La décision d'annuler définitivement la course a été prise "à la demande du préfet du Nord et de la région des Hauts-de-France", a expliqué l'organisateur Amaury Sport Organisation (ASO) dans un communiqué publié ce vendredi 9 octobre, "et suite à l'annonce d'Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, plaçant la métropole européenne de Lille en zone d'alerte maximale" à partir du samedi 10 octobre.

La priorité va à la santé des personnes- Christian Prudhomme, organisateur de Paris-Roubaix

"Nous sommes déçus et tristes de devoir renoncer à la Reine des classiques", a déclaré à l'AFP le directeur du Tour de France Christian Prudhomme, également organisateur de Paris-Roubaix. "Mais nous comprenons et acceptons évidemment la décision du préfet. La priorité va à la santé des personnes". La première édition de Paris-Roubaix féminin est également annulée, a précisé l'organisateur qui a donné rendez-vous au 11 avril 2021, la date inscrite au calendrier de l'année prochaine.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

Des cinq "Monuments", les plus grandes courses d'un jour hors championnat du monde, trois ont déjà pu avoir lieu (Milan-Sanremo, Tour de Lombardie et Liège-Bastogne-Liège). Le Tour des Flandres, dernier d'entre eux, considéré comme le pendant flamand de "L'Enfer du Nord", doit se tenir, sauf rebondissement, le 18 octobre. Paris-Roubaix, célèbre pour ses secteurs pavés, est donc le premier "Monument" à sauter cette saison. La dégradation de la situation sanitaire et le durcissement des règles ont finalement eu raison de l'organisation et des coureurs. Avant la crise sanitaire du Covid, seules les deux Guerres mondiales (de 1915 à 1918 puis de 1940 à 1942) avaient empêché la course centenaire de s'élancer.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

EN DIRECT - Covid-19 : la Catalogne envisage un reconfinement le week-end

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent