La NBA fixe sa reprise au 31 juillet : à quoi faut-il s'attendre pour ce retour ?

Kawhi Leonard et LeBron James vont enfin pouvoir refouler les parquets NBA.
Autres sports

REPRISE - La NBA a adopté jeudi la trame qui guidera la reprise de sa saison, stoppée mi-mars en raison de l'épidémie de Covid-19 après le test positif de Rudy Gobert. Le rendez-vous,tant attendu par les fans, est fixé le 31 juillet à Orlando pour 22 franchises.

La NBA a officiellement une date de retour. Après un temps mort de quatre mois et demi, et le test positif au Covid-19 du pivot français du Jazz d'Utah Rudy Gobert qui a entraîné la suspension de la saison, la douce mélodie du crissement des semelles sur le parquet et des rebonds de la balle va revenir chatouiller les oreilles des fans. Les franchises de la ligue nord-américaine ont approuvé jeudi 4 juin un plan de reprise. "Le Conseil d'administration a approuvé un format pour redémarrer la saison 2019-20 avec 22 équipes et une date provisoire de redémarrage le vendredi 31 juillet", a écrit l'instance du basket

Pour cette fin de saison inédite, la NBA a opté pour une formule en conséquence puisqu'elle a donc choisi de réunir 22 franchises en un seul lieu, l'ESPN Wide World of Sports Complex, situé au cœur de Disney World, à Orlando en Floride. Outre les huit premiers de chaque conférence au soir du 11 mars, Milwaukee, Toronto, Boston, Miami, Indiana, Philadelphie, Brooklyn, Orlando à l'Est ; Lakers, Clippers, Denver, Utah, Oklahoma City, Houston, Dallas, Memphis à l'Ouest, six équipes se trouvant à six victoires ou moins de la 8e place, qualificative pour les playoffs, ont été conviées à ce grand rendez-vous. À savoir La Nouvelle-Orléans, Phoenix, Portland, Sacramento, San Antonio à l'Ouest, et uniquement Washington à l'Est.

Un format inédit avec 22 franchises

Si le calendrier reste encore à établir, après la mise sur la touche des franchises les plus mal classées, toutes conférences confondues, dont Golden State, le format lui a été défini. Les camps d'entraînement débuteront le 30 juin, les équipes devant se rendre à Orlando à partir du 7 juillet. Une fois sur place, chacune des 22 franchises débutera par huit matches de la saison régulière. Selon ESPN, cette phase devrait durer deux semaines à raison de cinq à six rencontres quotidiennes, répartie dans les trois salles au sein de l'ESPN Wide World of Sports Complex : le HP Field House, l'Arena et le Visa Athletic Center. 

Suivront ensuite des barrages pour la 8e place, dernier sésame pour les playoffs, à condition qu'il n'y ait pas plus de quatre victoires d'écart entre le 8e et le 9e de chaque conférence. Cela permettra aux joueurs, longtemps privés de compétition, de monter en puissance et de recouvrer le rythme avant les joutes des play-offs. Les phases finales se joueront selon le format "classique" Est/Ouest au meilleur des sept matches. L'épilogue de cette saison inédite est prévu le 12 octobre au plus tard.

Une "quatorzaine" et des tests quotidiens

Pour assurer la sécurité sanitaire, la NBA a établi un protocole ultra-précis. The Athletic rapporte que les dépistages débuteront le 22 juin. Adam Silver, le patron de la ligue, a promis des tests quotidiens à Orlando, dont le mode opératoire reste à déterminer. Lorsqu'ils seront arrivés à Disney World, joueurs, staffs et personnels, limités à 35 personnes par délégation, observeront une "quatorzaine", selon la directive de l'État de Floride. En accord avec les consignes des autorités de santé, distanciation sociale, prise de température et port de masque seront de rigueur pendant toute la durée de leur séjour. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Avec toutes ces mesures, l'objectif de la NBA  est clair : il est hors de question d'arrêter une nouvelle fois la saison en cours de route. Ainsi, si un joueur, un entraîneur ou un membre d'une délégation était testé positif au Covid-19, il sera tout de suite placé à l'isolement. L'entourage fera lui l'objet de contrôles accrus pour éviter que le virus se propage au sein même d'une équipe. Tout sera fait, a promis Adam Silver, pour que la NBA puisse enfin aller au bout de cette saison pas comme les autres.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent