Coronavirus : plusieurs grandes fédérations demandent le report des JO 2020, mais...

Coronavirus : plusieurs grandes fédérations demandent le report des JO 2020, mais...
Autres sports

Toute L'info sur

Coronavirus : la pandémie qui inquiète la planète

SPORT - Malgré les nombreux appels à reporter l'événement en pleine pandémie de coronavirus, le Comité international olympique tient à maintenir les Jeux de Tokyo, à quatre mois de la cérémonie d'ouverture.

Les fédérations française et américaine de judo. Les fédérations française et américaine de natation. De nombreux sportifs. Entre autres. Et puis, ce samedi 21 mars, une voix portant un peu plus que les autres. Celle de la très puissante fédération américaine d'athlétisme, USA Track and Field, dont le président Max Siegel s'est, lui aussi, officiellement positionné en faveur d'un report des Jeux olympiques de Tokyo, programmés du 24 juillet au 9 août prochains, en raison de l'épidémie de coronavirus.

Lire aussi

"Nos athlètes subissent une énorme pression, du stress et de l'anxiété. Leur santé mentale et leur bien-être sont une priorité pour nous, a justifié le dirigeant américain. La meilleure et la plus responsable décision est de faire passer la santé et la sécurité de chacun avant tout, et de bien voir les effets que cette situation difficile a eu et continue d'avoir sur nos athlètes et leur préparation aux Jeux olympiques."

Sauf que vendredi,  Thomas Bach, le président du Comité international olympique (CIO), à qui le message est adressé, lui avait déjà répondu sans le savoir, en ces termes : "Nous ne savons pas ce que sera la situation dans quatre mois. Il ne serait donc pas responsable aujourd'hui de prendre une décision qui serait prématurée." Jean-Christophe Rolland, président français de la Fédération internationale d'aviron (Fisa), interrogé par l'AFP, dit "comprendre" cette position : "On est encore loin du 24 juillet. Face à cette crise inédite, nul ne peut prédire avec certitude son évolution et de nombreux scénarios sont possibles."

Voir aussi

"Il y a une portée symbolique immense si les JO sont reportés ou annulés", explique, pour sa part, Nathalie Nenon-Zimmermann, directrice générale à Paris de l'agence de marketing sportif Only sports & passion, spécialiste du sport olympique. De fait, même après la crise financière de 1987 ou la guerre du Golfe en 1991 qui ont fait trembler le monde, les JO de 1988 et 1992 ont bien eu lieu. Seules les deux guerres mondiales ont eu raison des JO de 1916, 1940 et 1944... Il n'empêche : le 10 mars dernier, Haruyuki Takahashi, membre du comité d'organisation des JO 2020, a confié au Wall Street Journal qu'un report "d'un an ou deux" a bien été envisagé lors de récentes discussions. Assurément une affaire à suivre.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent