Coupe du monde de rugby : le "Crunch" Angleterre-France délocalisé voire annulé à cause du typhon Hagibis ?

Autres sports

Toute L'info sur

Coupe du monde de rugby 2019 au Japon

CRAINTES - Face à la menace du puissant typhon Hagibis, le sort du match Angleterre-France, programmé samedi 12 octobre, est en suspens. Il pourrait être soit délocalisé à plus de 900 kilomètres de Yokohama soit tout bonnement annulé. D'autres rencontres, dont le décisif Japon-Écosse, pourraient aussi être impactées.

La menace se fait de plus en plus pressante. Actuellement en route Tokyo et ses alentours, le typhon Hagibis, annoncé comme l'un des plus puissants de cette dernière décennie, est sur le point de chambouler le calendrier de la Coupe du monde au Japon. Preuve du danger imminent, World Rugby, l'instance qui régit le rugby à l'échelle internationale, a annoncé ce mercredi 9 octobre la tenue d'une conférence de presse jeudi (12h heure locale, 5h en France) "pour fournir des informations concernant l'impact programmé du typhon Hagibis sur les derniers matches des phases de poules ce week-end."

Selon les dernières prévisions de l'Agence météorologique japonaise (JMA), l'événement climatique doit toucher la région de Tokyo samedi, le jour de la rencontre Angleterre-France (à 10h15, en direct sur TF1 et en live commenté sur LCI) à Yokohama. Comme indiqué par la Fédération internationale, les organisateurs peuvent changer le lieu ou de modifier l'heure du coup d'envoi d'une rencontre au cas où les conditions affecteraient sa tenue. Mais, alors que l'option d'un huis clos délocalisé à Ōita est envisagée pour garantir l'équité de la compétition, la possibilité d'une annulation n'est pour l'heure pas exclue.

En attendant l'annonce officielle, World Rugby reste attentif à l'évolution du super-typhon de catégorie 5 avec des vents moyens à 259 km/h et de fortes pluies. Hagibis, 19e typhon recensé depuis le début de l'année, devrait considérablement s'affaiblir lorsqu'il approchera les côtes japonaises. Il devrait ainsi être déclassé en catégorie 2 avec des rafales atteignant tout de même 100 km/h. 

L'équité remise en question ?

Outre le "Crunch", qui doit déterminer qui du XV de la Rose ou du XV de France finira en tête de la poule C, deux autres matches sont programmés dans la région de Tokyo. Si le Nouvelle-Zélande-Italie du 12 octobre (à 6h45, en direct sur TF1) ne revêt aucun enjeu, puis la messe est dite pour les deux nations, le Japon-Écosse du dimanche 13 octobre (à 12h15, en direct sur TMC) est décisif pour la qualification. La rencontre, qui doit se jouer à Yokohama, doit établir qui rejoindra les quarts de finale de la Coupe du monde. 

Voir aussi

En cas d'annulation, chaque équipe se verrait accorder deux points, équivalant à un match nul (0-0), comme le prévoit le règlement. Si une annulation venait à être décidée pour Angleterre-France, le XV de la Rose, en tête de la poule C, le resterait après le partage des points avec les Bleus, qui prendraient la deuxième place. En revanche, et c'est là le gros point noir de cet arbitrage, si le Japon-Écosse ne peut être ni délocalisé au Dôme de Sapporo ni reporté et venait donc à être annulé, les Japonais seraient qualifiés aux dépens des Écossais. Pour l'équité sportive, on n'ose imaginer pareil scénario.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter