Roland-Garros 2020 : la jauge finalement réduite à 5.000 spectateurs par jour

Roland Garros n'accueillera finalement que 5000 spectateurs par jours
Autres sports

TENNIS - La préfecture a annoncé ce jeudi que l'affluence du tournoi parisien, décalé en raison de la pandémie de coronavirus, va être abaissée à 5.000 spectateurs par jour. Un coup dur pour le tournoi qui espérait initialement en accueillir 20.000.

Mauvaise nouvelle pour le tennis français et douche froide pour les organisateurs de Roland-Garros. Misant initialement sur une capacité d'accueil de 20.000 personnes par jour, le tournoi parisien avait dû revoir sa copie lors du passage de l'Île-de-France en zone rouge. Avait alors été proposé un plan reposant sur le découpage en trois secteurs "indépendants et autonomes" de son stade autour de ses trois courts principaux, Philippe-Chatrier (5.000 spectateurs), Suzanne-Lenglen (5.000) et Simonne-Mathieu (1.500). Finalement, ce jeudi, les autorités locales ont bloqué la jauge d'affluence quotidienne à 5000 spectateurs. A dix jours de son coup d'envoi (27 septembre-11 octobre) et à quatre seulement du début des qualifications, Roland-Garros est finalement rattrapé par la réalité du Covid-19. En quinze jours de compétition, seulement 75.000 spectateurs pourront ainsi assister au tournoi. Un total très loin des 520.000 fans accueillis en 2019 et un manque à gagner considérable. 

Masques, tests et hôtels : un protocole strict

Dans un contexte de reprise épidémique, un protocole sanitaire très strict a été mis en place par l'organisation du grand-chelem parisien. Le port du masque est rendu obligatoire sur l'ensemble du site, y compris en tribunes, pour toutes les "personnes de plus de 11 ans" et en "toutes circonstances"

De même, l'ensemble des joueurs et joueuses devront arriver sur place trois jours avant le début du tournoi (4 jours pour les inscrits aux qualifications). Ils logeront obligatoirement dans deux hôtels mis à leur disposition. Selon les informations de l'Equipe, ils ne seront pas autorisés à quitter l'hôtel sauf pour se rendre à Roland-Garros, Jean-Bouin ou d'autres installations d'entraînement (sous peine de sanctions pouvant aller jusqu'à l'exclusion). A noter que les joueurs et joueuses devront présenter deux résultats de test au coronavirus négatifs avant de pouvoir disputer leur premier match.

Initialement programmé fin mai-début juin, Roland-Garros avait été reporté à l'automne à la surprise générale, sous l'impulsion de ses organisateurs, dès mi-mars.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent