Cyclisme : l'"éternel second" Raymond Poulidor est mort à l'âge de 83 ans

Cyclisme : l'"éternel second" Raymond Poulidor est mort à l'âge de 83 ans
Autres sports

CARNET - Le cycliste français Raymond Poulidor est décédé dans la nuit du mardi 12 au mercredi 13 novembre à l'âge de 83 ans, a annoncé "L'Equipe". Comme l'indique le quotidien sportif, ce dernier était hospitalisé depuis le 8 octobre dernier en raison d'une "grande fatigue".

Figure populaire du cyclisme français, Raymond Poulidor est décédé à l'âge de 83 ans, indique L'Equipe mercredi 13 novembre. Hospitalisé depuis le 8 octobre dernier "en raison d'une grande fatigue", le natif de Masbaraud-Mérignat, dans la Creuse, la légende du sport français s'est éteint la nuit précédente, à 2h du matin, toujours selon le quotidien sportif français.

Considéré comme l'"éternel second" dans l'imaginaire collectif derrière son rival Jacques Anquetil, Poulidor a participé quatorze fois au Tour de France, gagnant sept étapes entre 1962 et 1974. Il avait par ailleurs fini huit fois sur le podium : quatre fois deuxième et autant de fois troisième.

Lire aussi

Ce dernier a notamment remporté le Tour d'Espagne en 1964 et a été fait Chevalier de la Légion d'honneur en 1973, avant d'être fait officier le 1er janvier 2003. En 1974, "Poupou" a été sacré Champion des champions français par le quotidien L'Equipe.

A RTL Belgique, un de ses "adversaires", Eddy Merckx, a réagi à la disparition de son ami : "Il restera un grand champion, un grand homme, un grand ami. Bien qu'étant concurrents, je pense qu'on a toujours eu une grande amitié l'un pour l'autre. C'est vraiment une grande perte pour le cyclisme. (...) Partout où on venait, 'Poupou', 'Poupou', 'Poupou'... C'était vraiment la coqueluche de tous les Français".

Le président de la République Emmanuel Macron s'est également exprimé sur Twitter concernant cette triste nouvelle : "Raymond Poulidor n’est plus. Ses exploits, son panache, son courage resteront gravés dans les mémoires. 'Poupou', à jamais maillot jaune dans le cœur des Français."

Alors qu'il a annoncé ce mercredi faire l'impasse sur le Tour de France 2020 lors de la présentation de sa saison 2020, le cycliste français d'AG2R La Mondiale Romain Bardet a salué la mémoire de Raymond Poulidor : "C'est une très triste nouvelle. On le voyait très régulièrement, il était souvent invité, c'était un personnage emblématique, adoré du public. C'était un trait d'union générationnel, il faisait le lien entre un cyclisme ancré dans les territoires, un cyclisme rural, et un autre plus contemporain. Dans les courses de clocher, il amenait le rêve du Tour de France. C'est une grande perte pour le monde du cyclisme."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter