Mick Schumacher au volant d'une Formule 1 lors des essais à Bahreïn le 2 avril prochain

Autres sports
TEL PÈRE TEL FILS ? - Le 2 avril prochain à Bahreïn, le jeune Mick Schumacher, fils de la légende Michael Schumacher, victime d'un grave accident de ski le 29 décembre 2013, va prendre le volant d'une Formule 1 lors d'une séance d'essais à bord d'une Ferrari et d'une Alfa Romeo.

Le jeune Mick va-t-il suivre les glorieuses traces de son père, la légende de la Formule 1 Michael Schumacher ? Il en prend en tout cas petit le chemin. Le 2 avril prochain, le jeune homme de 20 ans va monter dans une Ferrari de F1 dans le cadre d'essais à Bahreïn, avant de prendre le volant d'une Alfa Romeo le lendemain. L'annonce a été faite par les deux écuries ce mardi dans un communiqué.


"Je suis évidemment plus qu'excité et je voudrai remercier Ferrari de me donner cette opportunité. Je suis vraiment impatient de vivre ce qui sera, j'en suis sûr, une expérience formidable. Mais pour le moment, je mets délibérément toutes les idées du test de côté, car je suis aussi très impatient de participer à ma première course en Formule 2 et je voudrais me concentrer à 100% sur le week-end à venir" a déclaré le jeune pilote, qui effectuera aussi ses débuts en F2, quelques mois après avoir été sacré champion d'Europe de Formule 3.

"Nous sommes très heureux"

Le patron de l'écurie Ferrari, Mattia Binotto, s'est félicité de cette décision : "Nous sommes très heureux de pouvoir donner à Mick et Callum l'occasion de faire l'expérience de conduire une voiture de Formule 1. Mick, qui a rejoint la FDA en janvier, et Callum, qui est avec nous depuis 2017, sont définitivement des pilotes en devenir et je pense que conduire la SF90 dans un cadre officiel comme les tests à Bahreïn et à Barcelone peut être très utile à ce stade de leur carrière."


Depuis cette année, Mick Schumacher est membre de la Ferrari Driver Academy, la filière de jeunes pilotes de la Scuderia. Si rien n'indique que Mick Schumacher sera à coup sûr dans la légendaire écurie italienne dans les années à venir, le jeune pilote pourrait se placer parmi les meilleurs espoirs de sa génération et rester dans le viseur des recruteurs de Ferrari, qui cherchent en permanence le champion du monde de demain. L'Allemand sera en concurrence avec le Britannique Callum Ilott, qui participera à des essais similaires en mai prochain à Barcelone.

Une "pression énorme"

Ross Brawn, aujourd'hui directeur sportif de la F1 après avoir été l'un des rouages essentiels de Ferrari à l'époque de "Schumi", a indiqué que Mick Schumacher subissait une "pression énorme". A son avantage, "il a une famille très équilibrée et qui a déjà vécu cela avec Michael, donc ils sauront gérer si Mick a du succès", a-t-il ajouté. Par le passé, d'autres fils de champions du monde de F1 ont suivi les traces de leurs ainés, comme Damon Hill, fils de Graham et champion du monde en 1996, ou encore Nico Rosberg, fils de "Keke" et sur le toit du monde en 2016.

En vidéo

Formule 1 : ces Français qui travaillent dans l'ombre

En 2017, Mick Schumacher avait déjà piloté une ancienne F1 de son père datant de 1997 et qualifié l’événement "d'émouvant et amusant". Né le 22 mars 1999, ce dernier a vu son père, septuple champion du monde de F1, être victime d'un terrible accident de ski le 29 décembre 2013 à Méribel, passant plus de six mois dans le coma suite à un gros traumatisme crânien.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter