Agression homophobe : des lacets arc-en-ciel pour le XV de France en soutien à Gareth Thomas

Agression homophobe : des lacets arc-en-ciel pour le XV de France en soutien à Gareth Thomas

Autres sports
DirectLCI
HOMOPHOBIE - En soutien à Gareth Thomas, victime d'une agression à caractère homophobe, les joueurs du XV de France noueront des lacets de chaussures arc-en-ciel lors du match contre les Fidji samedi 24 novembre au Stade de France. L'initiative, annoncée par la Fédération française de rugby, a touché l'ancien capitaine gallois.

Le XV de France s'unit à Gareth Thomas. Le mythique capitaine du Pays de Galles, passé par le Stade Toulousain, a été victime d'une agression à caractère homophobe vendredi 16 novembre au soir dans le centre de Cardiff. En soutien à l'ancien rugbyman, les joueurs du XV de France noueront des lacets de chaussures arc-en-ciel lors du match contre les Fidji samedi 24 novembre au Stade de France. "Tout le rugby français est avec vous après les violences homophobes dont vous avez été victime", a écrit en anglais le vice-président de la Fédération française de rugby (FFR), Serge Simon, dans un tweet adressé au Gallois.


"Pour montrer notre soutien, les joueurs français porteront des lacets arc-en-ciel durant le match France-Fidji samedi soir. Nous sommes tous avec vous sur ce sujet", a ajouté le numéro 2 de la FFR. Sur les réseaux sociaux, de nombreux messages de soutien à "Alfie" ont afflué, la plupart émanant du monde du rugby. Parmi eux, Thierry Dusautoir, Brett Gosper, numéro 2 de World Rugby et l'arbitre gallois Nigel Owens, qui lui aussi avait révélé son orientation sexuelle.

Touché par les marques de soutien dont il a fait l'objet, Gareth Thomas a adressé un "MERCI" sur Twitter. "À la Fédération française de rugby, merci. Les joueurs habillés de lacets arc-en-ciel en solidarité est un immense signe d'inclusion", a-t-il répondu. "Au groupe qui m'a attaqué, restez fidèles à vos paroles et à vos excuses. Je vous crois quand vous dites que vous êtes désolés." La police de Cardiff a procédé à quatre arrestations, dont celle d'un adolescent de 16 ans.

Engagé dans la lutte contre l'homophobie

Le visage tuméfié, l'ancien rugbyman du XV du Poireau (100 sélections) avait partagé sa mésaventure dans une vidéo qu'il a postée lui-même sur Twitter. "J'ai été victime dans ma ville d'une attaque en raison de mon orientation sexuelle", a expliqué l'ancien capitaine gallois de 44 ans, l'un des premiers joueurs à avoir fait son coming-out dans le monde du rugby en 2009. Retraité depuis 2011, il est engagé et milite pour le droit des personnes homosexuelles.

En juin dernier, l'ancien trois-quarts polyvalent des Cardiff Blues s'était associé au député conservateur Damian Collins. Il avait présenté à ses côtés une proposition de loi visant à rendre les comportements homophobes illégaux dans les stades britanniques. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter