L'ex-championne paralymique belge du 100 m Marieke Vervoort décède à 40 ans par euthanasie

Autres sports

CARNET - A 40 ans, l'athlète paralympique belge Marieke Vervoort, notamment championne du monde et championne paralympique durant sa carrière, est décédée des suites d'une euthanasie, mardi 22 octobre. Elle avait déjà annoncé son souhait de recourir à cette pratique en 2016 en cas d'aggravation de ses souffrances.

Elle avait annoncé avoir fait les démarches nécessaires dès août 2016 pour recourir à une euthanasie en cas d'aggravation de ses souffrances. L'athlète paralympique belge Marieke Vervoort, championne sur 100 m aux Jeux de Londres en 2012 et atteinte d'une maladie rare lui paralysant les jambes, est décédée mardi 22 octobre des suites d'une euthanasie, une pratique autorisée et encadrée en Belgique, à l'âge de 40 ans, ont rapporté les médias locaux.

Son décès a été annoncé par le bourgmestre de Diest, la ville où elle résidait en Flandre. Ses funérailles seront célébrées dans l'intimité. Une tétraplégie progressive s'était déclarée chez l'athlète dès l'âge de 14 ans. Avant de triompher sur 100 m, Vervoort s'était illustrée en basket en fauteuil roulant, natation puis triathlon. Elle est notamment devenue championne du monde de paratriathlon en 2006, avant de disputer l'Ironman d'Hawaï en octobre 2007. Elle a ensuite basculée vers le char à voile puis l'athlétisme, avec succès.

Lire aussi

Championne paralympique sur 100 m en fauteuil à Londres, elle compte également à son palmarès un titre de championne du monde sur 100 m, 200 m et 400 m en 2015, une médaille d'argent sur 400 m et une médaille de bronze sur 100 m lors des Jeux paralympiques de Rio en 2016. En septembre dernier, Marieke Vervoort avait réalisé son dernier souhait en roulant à bord d'une Race Lamborghini Huracan Evolution sur le circuit de Zolder : "J'ai pu réaliser beaucoup de rêves. Celui-ci est le  dernier."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter