Le Tour de France a son album Panini (et on sait à quoi il ressemble)

Autres sports

STICKERS - Le Tour va avoir droit, pour la toute première fois de son histoire, à un album de vignettes autocollantes Panini. Lors de sa présentation à la presse, LCI a pu mettre la main sur le catalogue. L'occasion de découvrir ce qui se cache derrière les 56 pages dédiées à la célèbre course cycliste.

"Ah bon, il n'y avait pas d'album Panini consacré au Tour ?" Comme nous, c'est sûrement ce que vous vous êtes dit en lisant le titre de notre papier. Eh bien non, il n'y en avait pas. Hormis une édition éphémère en 1972, un album appelé "Sprint" dédié au cyclisme en général, le groupe italien spécialisé dans les vignettes autocollantes ne s'était jamais mis en selle pour courir la Grande Boucle. En cette année du centaine du Maillot jaune, porté pour la première fois le 19 juillet 1919 par le Français Eugène Christophe, Panini a réparé son "erreur" en lançant une collection spécifique et originale sur le Tour de France.

Présenté jeudi 25 avril à la presse, le livret est composé de 352 stickers, dont 32 spéciaux, et de 42 cartes collectors présentant les principaux obstacles, les moments forts de l'histoire du Tour et le matériel (vélos et maillots) de chacune des 22 équipes engagées sur la course estivale. À l'occasion du départ de Bruxelles le 6 juillet, et des 50 ans de la première victoire d'Eddy Merckx, Panini consacre deux pages au "Cannibale". Diffusé dès le 4 mai dans deux pays, en France et en Belgique, l'album sera vendu au prix de 3,95 euros. Chaque pochette (cinq vignettes autocollantes et une carte spécifique) coûtera un euro.

Faire un album Panini, pas si simple

Après avoir fait fi de "la période trouble" qu'a connu le vélo, "pollué" par le dopage, et notamment l'affaire Lance Armstrong, banni du sport à vie et déchu de ses sept titres consécutifs sur le Tour de France, la filiale française de la maison d'édition italienne a entrepris des discussions avec les principaux acteurs de la grand-messe estivale, l'organisateur ASO et les 22 équipes engagées. Après trois ans de négociations, "tout s'est éclairci" l'année dernière, raconte à LCI Alain Guerrini, le directeur de Panini France. Les droits d'images ont été négociés à quelques milliers d'euros par formation. "Ils ont été très raisonnables. Ils n'ont pas essayer d'en faire une source de revenu", salue-t-il. "Ils pouvaient facilement bloquer la collection en demandant un million par équipe. À 22 millions d'euros, l'album du Tour tombait à l'eau."

En vidéo

ARCHIVE - Coupe du monde 2018 : les supporters s'arrachent des vignettes Panini

Mais, même après ça, la route conduisant à la création de cet album historique a été semé d'embûches. En effet, selon Alain Guerrini, l'entreprise créée en 1961 a fait face à des contraintes au cours de sa réalisation. Pour s'assurer de la présence du fascicule de 56 pages dans les kiosques début mai, Panini reconnaît avoir "pris des risques" en lançant son impression dès le mois de février, comme cela a pu être ou est le le cas pour les collections Euro 2016, Coupe du monde 2018 et Mondial féminin 2019.

Ainsi, en le feuilletant, on ne peut s'empêcher de remarquer quelques "anomalies" plus ou moins volontaires. L'absence des deux équipes invitées, que sont Arkea-Samsic et Direct Énergie, en fait partie. Mais pour permettre aux passionnés de compléter leur collection, deux pages vierges ont été ajoutées. Les vignettes mettant en scène les deux formations seront elles disponibles plus tard. Même chose pour le changement de nom du Team Sky, devenu Ineos après son rachat en mars dernier, qui n'a pu être réalisé à temps par Panini. Les collectionneurs découvriront donc un album avec feue l'équipe britannique. 

Lire aussi

Enfin, étant donné que la composition des formations n'était pas encore connue au moment de l'envoi à l'impression, la maison italienne a pris les devants. Pour éviter toute mauvaise surprise, qui pourrait décevoir les fans de vélo, elle a fait le choix de présenter 14 coureurs par équipe, soit 308 cyclistes, alors seulement qu'ils ne seront que 8, soit 176, à s'élancer sur la Grande Boucle au départ de la Belgique. Encore et toujours plus à coller, ce qui fait le succès de Panini depuis plus d'un demi-siècle.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter