Mondial de handball : des Bleus courageux arrachent le nul contre l’Allemagne à la dernière seconde (25-25) !

Autres sports

HANDBALL - Les Français ont arraché le match nul face à l'Allemagne (25-25) dans le premier choc du Mondial de handball ce mardi à Berlin. Timotey N'Guessan a marqué le but de l'égalisation sur un tir de loin à la dernière seconde. Les Bleus affronteront la Russie jeudi pour le dernier match de cette première phase de groupes.

Le sport, comme la vie, aime les retournements de situation aussi inattendus qu’ironiques. Il reste deux petites secondes à jouer, ce mardi soir, lors d’un France-Allemagne haletant depuis le premier instant. À Berlin, les hôtes, qui menaient 25-23 deux minutes plus tôt, n’ont plus qu’un but d’avance quand l’arbitre siffle un ultime coup franc pour les Bleus. Le moment choisi par Timotey N'Guessan, auteur jusqu’alors de nombreux ratés, pour se muer en sauveur, d’un tir chirurgical à neuf mètres. Score final : 25-25. L’équipe de France reste invaincue in extremis dans ce Mondial.

On a réussi à garder notre sang-froid, à rester lucide, c'est ce qui a été décisif.- Kentin Mahé

"On savait que ce serait dur, qu’on souffrirait contre une équipe aussi forte. Alors on va rester sur cette lancée, faire le plein de cette confiance. On avait besoin d’un match référence et je pense que c’en est un. J’ai foi en cette équipe, je le répète. Et on va continuer de tout miser sur notre collectif", s’est réjoui, au micro de beIN Sports, le sélectionneur, Didier Dinart, avec le ton serein de celui qui est déjà passé par là.

Lire aussi

Le collectif, ce mardi soir, a toutefois été porté par une individualité, en l’occurrence Kentin Mahé (9 buts en 11 tirs, meilleur marqueur de la rencontre), qui a permis aux siens de rester dans le match tandis que les Allemands faisaient longuement la course en tête. "Je pense qu'à la fin, le match nul reflète bien la rencontre et nous arrange. On n'a pas démérité. C’était compliqué. On a réussi à garder notre sang-froid, à rester lucide, c'est ce qui a été décisif ", a expliqué le héros du jour. Qui, pour la petite histoire, est né en Allemagne. L’ironie, on y revient toujours.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter