Mort de Bjorg Lambrecht : la 4e étape du Tour de Pologne neutralisée en hommage au jeune cycliste

Autres sports
MEMOIRE - Au lendemain de la mort accidentelle de Bjorg Lambrecht, le Tour de Pologne s'est poursuivi au cours d'une étape sans enjeu, afin de rendre hommage au jeune coureur belge de 22 ans décédé lundi 5 août.

Un hommage à la jeunesse disparue de Bjorg Lambrecht. Moins d'une demi-journée après l'annonce de la mort du coureur belge de 22 ans, le peloton du Tour de Pologne s'est élancé dans l'atermoiement entre les villes de Jaworzno et Kocierz, au Sud du pays, pour une étape neutralisée (pas de vainqueur ni d'incidences pour les différents classements), raccourcie de  40 kilomètres. 

Brassards noirs et minutes de silence

Une étape au cours de laquelle, pour beaucoup en pleurs, les coureurs de l'équipe Lotto-Soudal, à laquelle appartenait le jeune puncheur, ont longuement roulé en tête, à son départ, symbolisé par un portail noir, comme à l'arrivée, qu'ils ont franchi groupés.

La course, que chaque équipe a successivement couru en tête, a été arrêtée au kilomètre 48, l'endroit estimé de la chute fatale à Lambrecht, pour une minute de silence. Casques enlevés, lunettes noires et bras dessus, bras dessous, les coureurs se sont recueillis devant un "143" peint en larges lettres blanches, clin d'oeil au numéro de dossard de Bjorg Lambrecht.

Parmi les membres du peloton, la stupeur et la stupéfaction régnaient. Interrogé par l'AFP, le coureur polonais Marek Rutkiewicz se souvient de la chute : "J'ai vu quand il a perdu le contrôle de son vélo. Tout de suite, il a chuté dans le fossé. Malheureusement, il y avait cette passerelle en béton. Il n'avait aucune chance d'y échapper, il est rentré droit dedans. Je l'ai vu replié sur lui, au fond du fossé. On a poursuivi la course en pensant que rien de grave ne lui était arrivé. La nouvelle tragique nous attendait à l'arrivée".

"Le plus dur attend ses proches : une vie sans Bjorg"

Alors que le peloton mondial déplorait à l'unisson la disparition de Bjorg Lambrecht, l'équipe Lotto lui a consacré une émouvante tribune, mardi 6 août en début d'après-midi, intitulée "Et soudain, son monde s'arrêta de tourner". Dans ce texte, l'équipe se rappelle son "grimpeur de poche", son "diamant brut", "son espoir de GrandTour". "La seule question était de savoir non pas si mais quand Bjorg s'installerait au sommet".


"Chaque année, a poursuivi l'équipe, le monde du sport doit souffrir de dire adieu à des hommes, des femmes, des garçons, des filles, alors qu'ils poursuivent leurs rêves. [...] Encore et toujours, il y a cette perte incommensurable d'un enfant, d'un partenaire, d'un frère ou d'une sœur." Et l'équipe d'adresser "toutes ses pensées aux parents, à la famille et aux amis de Bjorg, qui doivent endurer la plus grande des peines : une vie sans Bjorg".


Ce mercredi 7 août, la compétition reprendra ses droits, pour une étape qui reliera Wieliczka à Bielsko-Biał.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter